•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Étape importante franchie pour relancer l’usine de panneaux de Chambord

L'usine de Norbord
L'usine de Norbord, à Chambord Photo: Radio-Canada / Frédéric Tremblay
Radio-Canada

Le gouvernement du Québec accorde une garantie d'approvisionnement forestier de 419 000 mètres cubes à l'entreprise Norbord pour relancer l'usine de panneaux de Chambord.

Il s’agit de l’une des plus importantes garanties d’approvisionnement consenties par Québec.

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, en a fait l’annonce, lundi matin, dans l’usine. Il était accompagné de nombreux élus pour la conférence de presse.

Tout est réuni pour repartir l’usine sur de nouvelles bases et en faire l’une des usines les plus efficaces et modernes qui existent au monde dans la fabrication de panneaux lamellés.

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

L’usine est fermée depuis près de 10 ans. Seuls quelques employés y assuraient la sécurité depuis la fin des opérations.

Philippe Couillard lors de son allocutionLe premier ministre Philippe Couillard lors de la conférence de presse à l'usine de Norbord Photo : Radio-Canada

Le projet de relance

Les installations de Chambord, qui étaient la propriété de Louisiana Pacific, sont passées aux mains de l'entreprise Norbord, située en Abitibi. La compagnie avait besoin d'approvisionnement supplémentaire en bois pour que les activités reprennent.

Le projet de Norbord devrait créer plus de 300 emplois en usine et en forêt. Le premier ministre Philippe Couillard a mentionné que ce nombre d’emplois en région équivalait à 3000 emplois à Montréal.

Plusieurs millions de dollars restent à être investis pour moderniser les équipements et relancer définitivement les installations.

 

Saguenay–Lac-St-Jean

Économie