•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau jeu vidéo pour apprendre le parler de la Baie Sainte-Marie

Marc à Paul à Jos vient de lancer son album nommé « École du français acajun ».
Marc à Paul à Jos vient de lancer son album nommé « École du français acajun ». Photo: Facebook / Marc à Paul à Jos

Un concepteur de jeux vidéos originaire de la Baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, Chad Comeau, lance son nouveau jeu intitulé « École du français acajun ».

Un texte d'Annie Desjardins

La vedette du jeu est le chanteur néo-écossais Marc À Paul à Jos (Marc LeBlanc), qui incarne le rôle d’enseignant.

Dans le jeu, fait sous forme de questionnaire, les joueurs peuvent apprendre divers termes ou expressions utilisés dans la région. Ils n’ont droit qu’à trois erreurs, sinon ils doivent recommençer le jeu.

« L’acajun » est le dialecte parlé par les Acadiens du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse.

Chad-ComeauChad comeau est le seul à créer des jeu vidéo sur la culture acadienne. Photo : Radio-Canada

Le jeu de Chad Comeau a été créé dans le cadre d’une conférence à Miramichi. Le jeune n’avait que 24 heures pour en venir avec un produit. Il a donc contacté son ami Marc LeBlanc, qui s’est récemment établi dans cette région du Nouveau-Brunswick, pour l'inviter à participer à son projet.

C’est la chanson « Dictionnaire acajun » de Marc À Paul à Jos qui a inspiré le concept du jeu. Le jeu et le nouvel album de M. LeBlanc portent le même nom, « École du français acajun ».

Exemple de question dans le jeu :

Qu’est-ce qu’un margoui?

  1. Du tabac à macher?
  2. De la boue dans les marais?
  3. Une unité de mesure?

Une forme d’expression identitaire

La conception de jeux vidéos est une réelle passion pour Chad Comeau, mais au-delà de tout ça, il désire transmettre un message et faire voyager la culture acadienne.

« J’utilise mes jeux comme forme d’expression. Il y a un message dans quelques-uns de mes jeux. Il y a une valeur patrimoniale, identitaire, culturelle. »

Le jeune Néo-Écossais est le seul à créer des jeux sur la culture acadienne. Il croit que le tout ajoute un caractère d’autant plus spécial.

« Comme peuple, nous ne sommes pas habitués de nous voir dans les jeux vidéo », explique-t-il.

Chad Comeau donne parfois des ateliers dans les écoles. Il espère qu’il créera un engouement chez les jeunes pour la conception de jeux vidéos. Selon lui, les jeunes reçoivent déjà une bonne base en classe en ce qui touche la programmation.

Nouvelle-Écosse

Jeux vidéo