•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une friperie pour réduire les coûts rattachés au bal des finissants à Shippagan

Un bal à prix abordable pour les finissants à Shippagan
Radio-Canada

Les coûts associés au bal de finissants sont parfois exorbitants et font surtout mal aux portefeuilles des familles. Deux enseignantes de l'école Marie-Esther à Shippagan ont créé une friperie au sein de l'école pour redistribuer entre autres, des robes de bal.

« Ça peut enlever le fardeau à toute la famille parce qu'il y a des familles ou il y a beaucoup d'enfants. Si ça peut au moins enlever ce fardeau de la robe, on a fait notre mission », a expliqué l'enseignante Nicole Boudreau.

Les deux femmes espèrent surtout changer la culture du bal.

« Plusieurs familles dépensent énormément d'argent pour le bal. On sait que c'est important pour les jeunes, mais en même temps, on peut quand même être beau et belle en se servant des choses que les gens ont déjà portées », a constaté Dannie David-Larcoques.

Certains jeunes on d'ailleurs déjà adopté cette façon de voir les choses.

« Au lieu de payer 1000 $ pour un complet ou peu importe qui va finalement refléter une image de ce que tu n'es pas, j'aime mieux être moi-même que quelqu'un d'autre », croit Anthony Robichaud

Nouveau-Brunswick

Société