•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le fleuve Saint-Laurent désigné lieu historique

Le premier ministre s'adresse aux journsalistes

Le premier ministre du Québec Philippe Couillard, lors de l'annonce sur le fleuve Saint-Laurent

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement vient de décerner le titre de lieu historique au fleuve Saint-Laurent en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel. Le fleuve devient ainsi le premier lieu visé par cette législation adoptée en 2012.

Un texte de Yannick Bergeron

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, est monté à bord du Louis-Jolliet pour en faire l'annonce, jeudi matin, en face de la ville de Québec.

« C'est un rappel de notre responsabilité morale à tous de prendre soin de cette grande richesse que l'histoire nous a léguée », a fait valoir le premier ministre.

Cette responsabilité ne doit pas empêcher toutefois le développement économique, a fait valoir M. Couillard.

« Il ne s'agit pas de mettre le Saint-Laurent sous une cloche de verre. »

— Une citation de  Philippe Couillard, premier ministre du Québec

Cette annonce se veut avant tout un geste symbolique. La désignation de lieu historique va par contre influencer les décisions du gouvernement qui voit dans le fleuve une ressource de développement durable.

« Il y a beaucoup plus de richesses dans cette eau qui nous entoure que dans tous les puits de pétrole qu'il y a en Amérique du Nord », a lancé le premier ministre.

Le groupe discute sur le bateau Louis-Jolliet lors d'une journée ensoleillée
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le premier ministre Philippe Couillard entouré de la députée Véronyque Tremblay, du biologiste Jean Lemire et du ministre délégué aux Affaires maritime, Jean D'Amour

Photo : Radio-Canada

Philippe Couillard considère que le fleuve représente un avantage économique pour le Québec: « On est sur la voie navigable qui nous amène directement au coeur de l'Amérique du Nord », a-t-il insisté.

Une décision saluée

Présent à la conférence de presse, le biologiste Jean Lemire a salué la décision gouvernementale.

« La qualité de l'eau du Saint-Laurent s'est améliorée, mais il reste beaucoup de travail à faire », a rappelé M. Lemire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !