•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un syndicat de travailleurs en santé inquiet que la province veuille le fusionner avec un autre syndicat

Des infirmières.

Des travailleurs de la santé marchent dans le corridor d'un établissement de soins de santé.

Photo : Istock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une section locale du Syndicat canadien de la fonction publique (CUPE) affirme que la province prend des mesures pour abolir le syndicat et le fusionner avec le Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan (SGEU), qui représente environ 10 000 fonctionnaires.

Le syndicat visé, qui représente 500 employés en Saskatchewan, s'oppose à la fusion. Le représentant de la section locale estime que les employés ont le droit de négocier collectivement par l'intermédiaire d'un syndicat de leur choix.

La province a confirmé mercredi que la Commission publique de la Saskatchewan, qui représente le gouvernement dans ses négociations avec les syndicats, prévoit de soumettre une demande pour que la section locale de CUPE soit annexée au SGEU.

Le gouvernement répond qu'il propose la fusion parce que le syndicat local couvre des employés qui travaillent actuellement dans des établissements de santé qui doivent fermer. Il ajoute que les employés auraient accès à plus de possibilités d’emploi au sein du Syndicat des employés du gouvernement de la Saskatchewan.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !