•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle vie pour l'oie de Wawa

L'oie de Wawa

L'oie de Wawa

Photo : Trans-Canada Fryway

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'oie de Wawa, symbole de la ville éponyme du nord de l'Ontario, sera remplacée par une nouvelle réplique, qui sera inaugurée le 1er juillet. La reconstruction de la statue est l'aboutissement d'années d'efforts pour trouver du financement pour le projet.

La rénovation du socle de la statue a commencé, sous l’œil attentif d’une caméra qui transmet en direct sur internet l’avancée des travaux.

Certains morceaux de la structure, comme les plumes, seront offerts aux donateurs du projet.

L'oie présente des signes de rouille.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La rouille ronge la structure de l'oie actuelle, qui est en bordure de la Transcanadienne.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

La nouvelle oie, constituée de morceaux amovibles, sera d’acier inoxydable à l’intérieur et de bronze à l’extérieur.

La statue est reconstruite dans la ville de Trenton en Ontario par l’entreprise Research Casting International, qui a déjà collaboré avec le Musée royal de l’Ontario et la série de films Parc Jurassique.

Le coût de la reconstruction s’élève à plus de 300 000 $, une somme que la municipalité essaie de réunir depuis plusieurs années. Elle a lancé une campagne de financement qui aura permis de recueillir plus de 100 000 $.

« On a réussi à réunir les fonds nécessaires assez récemment », s’étonne M. Patterson.

Les travaux ont commencé sur le socle de la statue de l'oie de Wawa, dans la ville de Wawa située dans le nord de l'Ontario. Photo prise le 21 juin 2017.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les travaux ont commencé sur le socle de la statue de l'oie de Wawa, dans la ville de Wawa située dans le nord de l'Ontario. Photo prise le 21 juin 2017.

Photo : Radio-Canada / Pierre-Mathieu Tremblay

Une subvention des gouvernements provincial et fédéral contribue au projet à hauteur de 100 000 $. Plus de 150 000 $ proviennent de divers dons d'entreprises et de résidents de Wawa.

Les fonds supplémentaires amassés seront investis dans le centre touristique adjacent et dans le maintien de la structure au cours des prochaines années.

Un symbole populaire

D'une hauteur de 8,5 m, la statue de l’oie de Wawa attire plus de 60 000 visiteurs par année dans la municipalité de Wawa, située à plus de 200 km de Sault-Sainte-Marie dans le nord de l’Ontario.

Elle est considérée comme l’un des attraits touristiques les plus photographiés au pays selon le directeur adjoint du centre d’information touristique, Alex Patterson.

L’oie, c’est l’esprit de la ville

Aelx Patterson, directeur adjoint du centre d’information touristique
Un timbre de Postes Canada affiche un dessin de la statue de l'oie géante de Wawa, une attraction touristique du nord de l'Ontario, s'élève derrière un père et son fils qui posent sur le socle de la statue. En arrière-plan, un voilier de bernaches sauvages volent dans un ciel orangé. Dans le bas du timbre, Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La statue de l'oie géante de Wawa, municipalité du nord de l'Ontario, apparaît sur un timbre de Postes Canada dans la série "Curiosités touristiques" entre 2009 et 2011. Près de 4 millions de ces timbres seront imprimés.

Photo : Radio-Canada / courtoisie de Postes Canada

« Depuis près de 60 ans, l’oie est présente sur tous les produits associés à la ville. Elle est fabriquée avec l’acier d’une mine qui a fourni du travail à une partie de la population. Elle permet d’attirer les touristes dans la ville, située à quelques kilomètres de la route transcanadienne 17 », explique M. Patterson.

L’oiseau, âgé d’une cinquantaine d’années, commence toutefois à perdre des plumes.

Dès 2005, la rouille gruge sa structure et la rend dangereuse.Trois ans plus tard, un ingénieur lui donne moins de dix ans de longévité. Le coût de la réparation est estimé à un demi-million de dollars.

En 2014, la ville de Wawa écarte une proposition du Syndicat des ferblantiers, qui a contribué à restaurer le Big Nickel, à Sudbury. Le syndicat proposait de transporter l’oie par hélicoptère à Toronto comme idée originale de financement.


L’oie de Wawa en chiffres :

  • Hauteur: 8.5 m
  • Envergure: près de 6 mètres
  • Poids : près de 2 tonnes
  • Construction: 1963
  • Coût à l'époque: 8000 $

L’oie de Wawa sera finalement remplacée le 27 juin. Sa réplique, pratiquement identique, sera inaugurée lors des festivités de la fête du Canada.

« On est très content que la nouvelle oie soit prête pour cette date. Cela va être une grande fête du pays, de la province et de Wawa », se réjouit M. Patterson.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !