•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PDG d'Uber Travis Kalanick démissionne

Travis Kalanick, le PDG d'Uber
Travis Kalanick, le PDG d'Uber Photo: La Presse canadienne / Evan Agostini
La Presse canadienne

Travis Kalanick, le combatif PDG d'Uber, a démissionné, subissant la pression des investisseurs à un moment charnière pour la compagnie.

Le conseil d'administration de l'entreprise a confirmé cette décision tôt mercredi, affirmant par communiqué que M. Kalanick prendrait ce temps pour faire le deuil de sa mère, morte dans un accident de bateau, « tout en donnant à la compagnie la latitude nécessaire pour se lancer pleinement dans ce nouveau chapitre dans l'histoire d'Uber ». Il demeurera cependant membre du conseil d'administration d'Uber Technologies.

Le cofondateur de la compagnie de covoiturage a indiqué par communiqué que sa démission aiderait Uber à continuer d'innover plutôt que d'« être distrait par une autre bataille », référence probable aux efforts du conseil d'administration pour l'évincer.

La démission survient après une série d'erreurs coûteuses ayant terni la réputation d'Uber, dont des révélations au sujet de harcèlement sexuel dans les bureaux de l'entreprise, des allégations de vols de secrets commerciaux et une enquête fédérale sur ses tentatives de déjouer les gouvernements locaux.

Le département américain de la Justice enquête sur l'usage par le passé d'un logiciel bidon voué à tromper les autorités réglementaires qui souhaitaient vérifier si Uber transportait des passagers sans autorisation. Uber a affiché une perte de 708 millions de dollars au premier trimestre, l'entreprise ayant été incapable de transformer ses 3,4 milliards de dollars de revenus en profit.

Uber peine à passer d'une jeune pousse du transport alternatif à une entreprise mature étant en mesure d'afficher des profits de manière durable. Après des années d'une croissance phénoménale aux dépens de l'industrie traditionnelle du taxi, Uber a atteint un point où la culture ayant donné naissance à l'entreprise est devenue un fardeau qui menace son existence.

On ignore dans l'immédiat qui pourrait remplacer M. Kalanick.

Économie