•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'orteil d'un cocktail légendaire est volé dans un bar au Yukon

Le Sourtoe dans une assiette de sel à l'hôtel Downtown Hotel de Dawson City au Yukon

Le Sourtoe dans une assiette de sel à l'hôtel Downtown Hotel de Dawson City au Yukon

Photo : CBC

Radio-Canada

L'ingrédient clé du Sourtoe Cocktail, un vieil orteil humain, a été dérobé le week-end dernier par un buveur sans scrupules, présumément québécois, à l'hôtel Downtown de Dawson City, au Yukon.

Le propriétaire de l'établissement, Terry Lee, s'est dit furieux par voie de communiqué, car le fameux orteil est emblématique du Sourtoe Cocktail, une tradition yukonnaise. Ce breuvage alcoolisé est constitué de whisky et d'un orteil humain qui flotte dedans. La coutume veut que le brave buveur laisse l'orteil toucher ses lèvres.

Correctif : une version précédente de ce texte mentionnait que cette tradition remonte à la Ruée vers l'or. Elle en est en fait inspirée, mais date plutôt des années 1970.

Nous sommes furieux. C'est difficile de trouver des orteils.

Terry Lee, propriétaire de l'hôtel Downtown

L'hôtel affiche une règle claire entourant « le précieux orteil » : celui ou celle qui l'avale ou le vole s'expose à une amende de 2500 $. Une pénalité qui s'élevait à 500 $ jusqu'en août 2013, jusqu'à ce qu'un client engloutisse tout le whisky, orteil inclus, et mette 500 $ sur la table.

Le fameux orteil du « Sourtoe Cocktail »

Le fameux orteil du «Sourtoe Cocktail»

Photo : CBC/Philippe Morin

La direction de l'hôtel entend retrouver le voleur et lui imposer l'amende à moins que « l'orteil ne soit retourné sain et sauf ».

    • Prix pour un verre du « Sourtoe Cocktail » : 5 $
    • 60 000 personnes ont bu le cocktail emblématique
    • Plus de huit orteils sont disparus, ont été volés ou détruits

« Ce genre d'incident touche toute la petite communauté de Dawson et pas seulement l'hôtel Downtown », raconte le propriétaire. Il soutient qu'il a quelques orteils de remplacement, mais qu'il souhaite « vraiment retrouver celui-ci ». « C'était un nouvel orteil, un très bon, qu'on venait à peine de commencer à utiliser. »

Cet orteil nous a été offert par un homme qui a dû se le faire amputer durant une intervention chirurgicale et qui marinait dans le sel depuis six mois.

Geri Coulbourne, gérant du Downtown Hotel

La direction de l'hôtel Downtown affirme que le voleur est Québécois et qu'il aurait exprimé son désir de dérober l'orteil. Selon le propriétaire, le voleur aurait convaincu le tenancier du bar de lui servir le Sourtoe Cocktail à l'extérieur du Toe Time, soit les heures de service habituelles, entre 21 h et 23 h.

Le présumé voleur aurait laissé au bar son certificat de buveur émérite, délivré par l'hôtel, dévoilant ainsi son identité. « La police a son nom », a déclaré la direction de l'établissement.

Colombie-Britannique et Yukon

Justice et faits divers