•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux enquêtes de voies de fait contre la police de Winnipeg et la GRC

Les gyrophares d'une voiture de police

Les gyrophares d'une voiture de police

Photo : Radio-Canada / Danny Gosselin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Unité d'enquête indépendante du Manitoba se penche sur deux plaintes de voies de fait déposées respectivement contre la police de Winnipeg et la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Selon la GRC, le premier incident à l'origine d'une plainte est survenu le 21 avril dernier. Une femme s'est plainte du traitement qu'elle a subi de la part d'un agent du détachement de la GRC à Manitou à la suite d'un accident automobile. Elle affirme avoir été arrêtée pour conduite avec les facultés affaiblies, mais qu'elle a été par la suite victime de voies de fait de la part d'un policier.

La GRC a notifié l'Unité d'enquête indépendante de la plainte contre son agent le 16 juin. Même si la femme n'a pas été gravement blessée, le directeur civil de l'Unité a jugé qu'il était dans l'intérêt public qu'il se saisisse de ce dossier.

Une plainte contre la police de Winnipeg

L'Unité a aussi été avisée le 16 juin qu'une plainte de voies de fait avait été déposée contre un agent de la police de Winnipeg.

Selon la police, un homme s'est rendu au quartier général de la police le 17 mai dernier, où il a été placé en état d'arrestation. L'homme affirme avoir été agressé par l'agent l'ayant arrêté dans une salle d'interrogatoire avant d'être libéré. Il dit de plus avoir subi des blessures et s'être rendu à l'Hôpital Saint-Boniface pour être ausculté après sa libération.

Même si l'homme n'a pas été gravement blessé, le directeur civil de l'Unité a jugé, là aussi, qu'il était dans l'intérêt public qu'il se saisisse de ce dossier.

Ces deux enquêtes sont en cours et l'Unité d'enquête indépendante a refusé de dévoiler d'autres détails sur celles-ci. L'Unité se penche sur tout incident grave au Manitoba concernant un policier, qu'il soit ou non en service.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !