•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Vérif : 10 % à 12 % des déménagements ont lieu le 1er juillet au Québec

Photo : iStock

Radio-Canada

Si on prend en considération les deux semaines entourant le 1er juillet, c'est presque un déménagement sur cinq qui s'effectue pendant cette période. La deuxième date populaire pour déménager au Québec? Le 1er juin.

Un texte de François Cormier et Nathalie Lemieux

En 2014-2015, 16,3 % des Canadiens ont changé de demeure, selon Statistique Canada. Au Québec, 14 % de la population a déménagé dans la même période.

Ce sont des données fournies par Hydro-Québec et décortiquées par Radio-Canada qui ont permis de connaître le nombre de déménagements jour après jour au cours des cinq dernières années.

En 2016, par exemple, 66 816 personnes ont signifié à la société d'État qu'elles changeaient d'adresse à la date précise du 1er juillet. Il s'agissait de 11,58 % des déménagements de l'année.

Des employés supplémentaires sont mobilisés lors de la journée du 1er juillet. On parle d'une centaine de personnes au service à la clientèle.

Marc-Antoine Pouliot, Hydro-Québec

Toujours selon les données d'Hydro-Québec, ce sont les débuts de mois qui sont les plus prisés en termes de dates de déménagement. D'ailleurs, la deuxième date populaire est le 1er juin, année après année. Environ 3 % des emménagements ont lieu lors de cette journée.

Les dates les moins populaires pour déménager

  • 2012 : 24 décembre
  • 2013 : 10 et 17 février (ex æquo)
  • 2014 : 12 janvier
  • 2015 : 8 février
  • 2016 : 25 décembre

Des retombées pour les commerçants

Le 1er juillet a des retombées aussi pour certains commerçants, la pizza, le poulet et la bière faisant partie de la tradition. Chez Couche-Tard, par exemple, on note une augmentation de 24 % des ventes de bières lors de cette journée.

Dans les rôtisseries St-Hubert, il y a des variantes. Si le 1er juillet tombe un lundi, un mardi ou un mercredi, les ventes peuvent augmenter de 20 % à 50 % puisque ce sont des journées généralement plus tranquilles. Par contre, si le 1er juillet tombe la fin de semaine, il n'y a pas d'augmentation notable des ventes.

De son côté, la chaîne Jacques Cartier Pizza se tient prête bien à l'avance.

Durant la journée des déménagements, c’est un volume qui peut être jusqu’au triple de ce que nous sommes habitués de faire. C'est une journée à laquelle on se prépare comme si c'était une journée de guerre.

Stéphanie Lumia, Jacques Cartier Pizza

Société