•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'étudiant américain libéré par la Corée du Nord est décédé

Photo d'archives datée du 29 février 2016 de l'étudiant américain Otto Warmbier lors d'une présentation à la presse à Pyongyang, en Corée du Nord.
Photo d'archives datée du 29 février 2016 de l'étudiant américain Otto Warmbier lors d'une présentation à la presse à Pyongyang, en Corée du Nord. Photo: La Presse canadienne / Kim Kwang Hyon,
Associated Press

Un étudiant américain qui avait été libéré par la Corée du Nord alors qu'il était dans le coma est mort lundi, en Ohio. Otto Warmbier était âgé de 22 ans.

Sa famille a annoncé dans un communiqué diffusé par un hôpital que le jeune homme s'était éteint lundi après-midi.

La famille a remercié le centre médical de l'Université de Cincinnati de l'avoir soigné, ajoutant toutefois qu'avec « l'horrible mauvais traitement » qu'il avait reçu en Corée du Nord, « aucun autre résultat n'était possible ».

Otto Warmbier avait été condamné à 15 ans de prison et de travail forcé en Corée du Nord pour subversion. Il avait reconnu, en larmes, qu'il avait tenté de voler une affiche de propagande.

L'étudiant de l'Université de Virginie est demeuré prisonnier pendant 17 mois. La semaine dernière, il avait été rapatrié sur un vol médical depuis la Corée du Nord alors qu'il était dans le coma.

Les médecins ont mentionné qu'il était revenu avec des séquelles importantes au cerveau, mais ils n'ont pas précisé comment elles se seraient produites.

International