•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Effondrement de 5 pylônes électriques : Hydro-Manitoba promet de corriger le tir

    Un pylône s'est effondré le 2 mai dans la région d'Entre-les-lacs, au Manitoba.
    Un pylône s'est effondré le 2 mai dans la région d'Entre-les-lacs, au Manitoba. Photo: Fraternité internationale des ouvriers en électricité, section locale 2034
    Radio-Canada

    Plus de 600 pylônes électriques seront inspectés au Manitoba après l'effondrement de 5 d'entre eux, récemment installés dans la province.

    Quatre des cinq incidents sont survenus entre les mois de février et de mai, le long du nouveau corridor de transmission Bipole III. Le cinquième pylône, installé pour le Projet d'amélioration du réseau de transport électrique à l'est du lac Winnipeg, s'est effondré le 26 mars 2017.

    Selon Hydro-Manitoba, ces incidents sont le résultat d'erreurs humaines.

    « Ces incidents sont extrêmement rares », assure le porte-parole d'Hydro-Manitoba, Bruce Owen, dans un courriel envoyé à CBC News, ajoutant que personne n'a été blessé lors des effondrements.

    Nous prenons les précautions supplémentaires nécessaires pour assurer la sécurité de tous les travailleurs.

    Bruce Owen, porte-parole d'Hydro-Manitoba

    Selon Hydro-Manitoba, deux des cinq pylônes se sont effondrés parce que les haubans n'étaient pas solidement ancrés. Deux autres se sont effondrés parce que les composantes n'avaient pas été installées dans le bon ordre. Le cinquième incident s'est produit lorsque le pylône s'est détaché d'une broche de fondation.

    Un pylône s'est effondré le 8 février 2017 près de Gillam, au Manitoba.Un pylône s'est effondré le 8 février 2017 près de Gillam, au Manitoba. Photo : Direction de la sécurité et de l’hygiène du travail du Manitoba

    Tous les pylônes ont été installés par des entreprises privées embauchées par Hydro-Manitoba pour assurer la construction des lignes de transport électrique. La société d'État assure qu'elle communiquera avec toutes les entreprises concernées avant la fin du mois de juin pour faire la lumière sur ce qui s'est passé.

    « Ces choses ne devraient pas se produire, nous ne devrions pas avoir à en parler, dit Bruce Owen. Nous allons arranger ça. »

    M. Owen ajoute qu'une des entreprises a déjà entamé une inspection des haubans des tours qu'elle a installées : « De sa propre initiative, elle a commencé à prendre des images radioscopiques des tours à partir d'un hélicoptère pour s'assurer que les haubans sont bien installés. »

    La Fraternité internationale des ouvriers en électricité (FIOE), le syndicat qui représente de nombreux employés qui travaillent sur les chantiers d'Hydro-Manitoba, s'attend à ce que la société d'État mène une enquête pour trouver la source des problèmes.

    « Elle doit faire une enquête approfondie afin d'assurer la sécurité du public et des travailleurs , déclare le gérant d'affaires de la section locale 2034, Mike Velie. Si Hydro-Manitoba doit reconstruire des pylônes, il est préférable que ce soit fait maintenant, avant que la ligne de transmission soit mise en service. »

    Bruce Owen assure qu'une enquête est déjà en cours et qu'Hydro-Manitoba compte revoir chaque détail avec les parties concernées. « Des responsables de la sécurité et de la construction seront appelés à participer. Le résultat sera un rapport qui résumera les principales conclusions et recommandations pour la suite des travaux. »

    Selon un texte de Vera-Lynn Kubinec et Katie Nicholson, CBC I-Team

    Manitoba

    Société