•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des véhicules alternatifs autorisés sur les pistes cyclables à Sherbrooke

Un jeune sur un gyropode de marque Segway
Un gyropode de marque Segway Photo: iStock
Radio-Canada

Un projet pilote, autorisé par le conseil municipal de Sherbrooke lundi, permettra l'utilisation d'appareils de mobilité personnelle avec assistance motorisée, comme les gyropodes Segway, sur les pistes cyclables et sur la promenade urbaine.

Outre les gyropodes, la trottinette à propulsion, les véhicules motorisés monoplaces (mobipodes) comme le Geebee et les transporteurs personnels tels que le T3 Motion seront aussi acceptés.

Un transporteur personnel T3 MotionUn transporteur personnel T3 Motion Photo : T3 MOTION

C'est à la suite de demandes de citoyens, utilisateurs de ces moyens de déplacement, que la Ville a accepté de mettre sur pied ce projet. C'est aussi dans un esprit de développement de la mobilité durable et du transport actif, et parce que l'utilisation de ces appareils est en constante croissance, que les élus sont allés de l'avant.

Toutefois, les utilisateurs de gyropode, de transporteur personnel et autres devront se soumettre à certaines règles pour rouler sur les pistes cyclables :

  • le véhicule devra être muni d'un guidon permettant de le diriger adéquatement;
  • il devra être muni d'un système de freinage fonctionnel;
  • il ne devra pas dépasser la vitesse de 32 km/h;
  • l'utilisateur devra porter un casque et être âgé d'au moins 14 ans.

Dans la foulée, l'utilisation de planches à roulettes longues (longboards) et de trottinettes traditionnelles sera également acceptée sur les pistes cyclables hors chaussée et autour du lac des Nations. C'est le conseil jeunesse qui avait recommandé cette option en 2016.

Estrie

Transports