•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jon Gerrard veut être le nouveau chef du Parti libéral du Manitoba

Jon Gerrard au micro.

Le 16 juin, Jon Gerrard annonce qu'il veut à nouveau devenir le chef du Parti libéral du Manitoba.

Photo : CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député de River Heights, Jon Gerrard, a annoncé vendredi qu'il brigue à nouveau la direction du Parti libéral du Manitoba.

M. Gerrard est député de la circonscription de River Heights depuis 1999. Il a été chef des libéraux du Manitoba de 1998 à 2013 avant de démissionner de son poste.

« Je me lance dans la course à la direction parce que notre système de soins de santé est en danger », dit-il. Comme je suis médecin, je sais bien comment fonctionne le système de santé. »

M. Gerrard, 69 ans, s'est engagé formellement à protéger l'environnement.

« Nous devons régler la question du lac Winnipeg. Nous devons nous assurer que tous les Manitobains ont accès à l’eau potable et que toutes les communautés, y compris les Premières Nations, sont protégées contre les inondations », souligne M. Gerrard.

À l’heure actuelle, le parti n’a pas de dirigeant par intérim.

La députée libérale de la circonscription Kewatinook, Judy Klassen, était la chef intérimaire du parti, mais elle a démissionné plus tôt cette semaine pour annoncer sa candidature dans la course à la direction.

La députée de la circonscription de Burrows, Cindy Lamoureux, est également candidate.

Le quatrième candidat dans la course est Dougald Lamont, un propriétaire d'une petite entreprise et professeur d'université. M. Lamont a terminé au deuxième rang loin derrière le gagnant lors de la dernière course à la direction.

Les membres du Parti libéral du Manitoba éliront leur nouveau chef le 21 octobre à Winnipeg.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !