•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade de La Loche : la parole au tireur

Les symboles de la justice : le marteau et la balance

La justice

Photo : iStock

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'auteur de la fusillade qui a fait quatre morts et sept blessés à La Loche, en Saskatchewan, a présenté ses excuses à chacune des victimes lors des audiences de détermination de sa peine.

Durant son témoignage, il a déclaré à ceux qui fréquentent l’école où a eu lieu la tuerie qu’il était désolé d’avoir gâché leur vie.

Il a aussi souligné aux élèves blessés qu'ils ne méritaient pas d'avoir été pris pour cible le 22 janvier 2016.

La juge a réclamé mercredi la production d'un rapport Gladue, à la demande de la défense, pour tenir compte des circonstances spécifiques aux Autochtones pour la détermination de la peine.

Jeudi, on a appris que le tireur était un homme calme, selon sa tante.

Les avocats de la défense et de la Couronne présenteront leurs arguments finaux le 25 août. La décision de juger le tireur comme un adulte ou non sera connue plus tard.

Suivez Anouk Lebel sur le terrain (Nouvelle fenêtre)

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !