•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre francophone de Toronto perd ses médecins

Photo d'une femme qui passe devant le panneau d'entrée du Centre francophone de Toronto.

Le Centre francophone de Toronto sur la rue Richmond

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les deux médecins de la clinique de la rue Richmond Ouest du Centre francophone de Toronto quittent leur emploi.

L’un d’eux partira le 30 juin et l’autre, le 21 juillet.

Le Centre francophone communique présentement avec ses clients pour les informer de la situation.

La clinique de Fairview, dans le nord de la ville, n’est pas touchée par ces départs.

Recrutement difficile

Le porte-parole du Centre, Félix Corriveau, écrit que la situation est « certes inhabituelle, mais pas inusitée ».

Le taux de roulement de personnel dans l’univers médical et communautaire est élevé et la compétition pour recruter des médecins est féroce.

Félix Corriveau, porte-parole du Centre francophone de Toronto, dans une déclaration écrite

Il rappelle qu’une situation semblable était survenue dans les années 1990.

Le processus de recrutement est en cours, selon M. Corriveau. En attendant, des infirmières praticiennes peuvent prodiguer certains soins.

Patients inquiets

La patiente Mariam Ntumba

La patiente Mariam Ntumba se demande ce qu'elle va faire, elle qui dépend de la clinique francophone depuis six ans pour elle et son fils.

« C'est bien d'avoir quelqu'un qui parle le français, explique-t-elle, et qui comprend tout ce que je dis. » Elle précise qu'elle se « débrouille » en anglais, mais qu'elle préfère avoir un médecin francophone.

Toronto

Francophonie