•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Acadie triomphe aux FrancoFolies de Montréal

Montage d’archives Festival pop de Manseau du 30 juillet au 3 août 1970

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le plus grand rassemblement d'artistes acadiens jamais présenté au Québec a eu lieu sur la grande scène extérieure des FrancoFolies de Montréal. Plusieurs milliers de spectateurs ont été témoins de l'effervescence musicale qui secoue depuis quelques années le Nouveau-Brunswick, l'Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse.

Marie-Jo Thério a eu l’honneur de monter la première sur scène pour lancer la soirée Acadie Rock en interprétant Café Robinson. La foule a immédiatement été conquise et a chanté à l’unisson un des premiers succès de celle qui incarne le début de l’ère musicale Acadie 2.0.

Marie Jo Thério lors du spectacle Acadie Rock aux FrancoFolies de MontréalAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Marie Jo Thério lors du spectacle Acadie Rock aux FrancoFolies de Montréal

Photo : Radio-Canada

Lisa LeBlanc a été acclamée dès son arrivée. Elle a entre autres interprété son succès Aujourd’hui, ma vie c’est de la marde.

Lisa LeBlanc lors de la soirée Acadie RockAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lisa LeBlanc lors de la soirée Acadie Rock

Photo : Radio-Canada

La trentaine d’artistes acadiens à prendre part à cette soirée historique ont été impressionnants, émouvants, intenses, mais surtout festifs. Amélie Hall, les Païens, les Hôtesses d’Hilaire, les Hay Babies, Lisa LeBlanc, Joseph Edgar, Radio Radio, Pierre Guitard, Vishtèn, pour nommer que ceux-là, ont une fois de plus prouvé que leur talent est maintenant bien ancré à l’ouest de l’Acadie.

L'auteur-compositeur-interprète Joseph Edgar, instigateur de cet événement montréalais, a gagné son pari. Quelques semaines avant la grande soirée, il avait dit qu'il souhaitait regrouper sur scène la modernité acadienne afin de présenter un spectacle à l'image du festival Acadie Rock. La réalisation de son souhait a été très bien accueillie par la foule massée sur la place des Festivals.

Pour clore le spectacle, Joseph Edgar, Lisa LeBlanc, les Hay Babies et Radio Radio ont rendu hommage au poète Gérald Leblanc avec la complicité du poète Jean-Paul Daoust.

Pour paraphraser Laurent Saulnier, vice-président et responsable de la programmation des Francofolies : « les gens vont se dire qu'il fallait être là! »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !