•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'usine Nutritec de Saint-François-de-Madawaska fait rager les citoyens

Le martin trotteur, 27 août 1996

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une usine fabriquant de l'engrais à partir de fumier de poules à Saint-François-de-Madawaska fait sourciller les résidents, qui se plaignent de l'odeur que dégage les cheminées de l'établissement et exigent sa fermeture. Bien qu'elle soit nauséabonde, la fumée que dégage l'usine n'est toutefois pas considérée dangereuse pour la santé.

Cela fait plus de 15 ans que l’usine Nutritec a entrepris de transformer le fumier de poules en engrais biologique.

Bien que l’édifice soit à une distance considérable du coeur du village, des citoyens vivant dans un rayon de plusieurs kilomètres autour de l’usine se plaignent de fortes odeurs. Ceux-ci affirment que les effluves résultant de la production de l’engrais pénètrent dans leur demeure même lorsque leurs fenêtres sont fermées.

 Il y a une école dans la région [et] ils en mangent de la boucane les jeunes 

Une citation de : Réal Oakes, résident de Saint-Francois-de-Madawaska

Éric Gagné est fermier et allègue que son étable est parfois enfumée. « [C’est] rendu qu’on perd des bêtes dans nos étables à cause [de] la fumée et qu’elles attrapent des maladies », soutient l’agriculteur. M. Gagné raconte que la fumée est parfois tellement dense qu’il ne peut plus entrer dans son étable.

Des plaintes pour de fortes odeurs sont également parvenues de l’autre côté de la frontière.

La fumée s'échappant des cheminées de l'usine Nutritech de Saint-François de Madawaska.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des gens aux États-Unis affirment avoir senti la fumée de l'usine résultant de la production d'engrais biologique.

Photo : Courtoisie Réal Oakes

« Ça fait au-dessus de 15 [que l’usine est en fonction] et puis ça n’a jamais changé, puis plus ça va, plus ça empire », déplore Réal Oakes, résident de Saint-Francois-de-Madawaska

De son côté, la direction de l’usine Nutritec avance que la fumée dégagée par la production de l’engrais n’est pas nocive pour la santé.

L’administration reconnaît cependant que l’usine a connu des problèmes d’équipement récemment, lesquels doivent être réglés d’ici la fin de juin.

Les citoyens font circuler une pétition, exigeant que Nutritec ferme ses portes. Jusqu’à présent, près de 300 personnes ont signé le document.

Avec les informations de Kassandra Nadeau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !