•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Institut maritime offrira des cours de formation à Baie-Comeau

Institut maritime du Québec

Institut maritime du Québec

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Institut maritime du Québec (IMQ) offrira des cours de secourisme en mer sur la Côte-Nord.

L'annonce d'une entente sur le sujet entre l'IMQ et le Cégep de Baie-Comeau est le résultat de plus d'un an de discussions.

Les cours offerts s'adresseront aux jeunes intéressés par les carrières maritimes, mais aussi aux travailleurs de l'industrie qui veulent parfaire leur formation, et ce, sans quitter la Côte-Nord.

Lorsqu'on vient de Baie-Comeau, de Sept-Îles ou de Blanc-Sablon, se déplacer à Québec pour une formation, c'est extrêmement coûteux.

Daniel Dion, directeur, Institut maritime du Québec

Un mandat d'école nationale

Daniel Dion, le directeur de l'Institut maritime du Québec à RimouskiAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Daniel Dion, le directeur de l'Institut maritime du Québec à Rimouski

Photo : Radio-Canada

Le directeur de l'IMQ, Daniel Dion, affirme que son établissement concrétise ainsi son mandat d'école nationale de marine dont l'une des missions est de faciliter l'accès aux formations du secteur maritime sur tout le territoire du Québec.

Il explique que l'Institut maritime offre ou a déjà offert des formations ponctuelles ou permanentes à Montréal, à Québec, à Sorel, en Abitibi-Témiscamingue et au Saguenay.

L'entente avec le Cégep de Baie-Comeau s'inscrit dans cette lignée.

Les deux premières formations offertes seront « secourisme élémentaire en mer » et « secourisme avancé en mer ».

Des professeurs du Centre de formation aux mesures d'urgence de l'IMQ à Lévis devraient assurer une partie de la formation offerte à Baie-Comeau.

D'autres projets à venir

Bateaux pneumatiques sur le Saint-LaurentAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bateaux pneumatiques sur le Saint-Laurent

Photo : Radio-Canada

Le directeur général du Cégep de Baie-Comeau, Claude Montigny, s'enthousiasme lorsqu'il parle de cette entente.

Il explique que les besoins de formation sont immenses en raison de l'importance de l'activité maritime sur la Côte-Nord qui se décline notamment, en tourisme, en pêche et en transport de produits miniers.

Il faut savoir que la Côte-Nord, c'est le troisième endroit, après Montréal et Québec, où l'activité économique liée au fleuve est la plus importante.

Claude Montigny, directeur général, Cégep de Baie-Comeau

Comme son vis-à-vis de Rimouski, M. Montigny affirme que cette entente n'est que le début d'une collaboration encore plus grande entre les deux établissements.

C'est sûr et certain que ça va aller au-delà du secourisme en mer. On vient de commencer [...] et déjà, il y a plusieurs demandes d'information qui viennent de partout sur la Côte-Nord.

Claude Montigny, directeur général, Cégep de Baie-Comeau

M. Montigny veut profiter de ce partenariat pour « desservir toute la Côte-Nord, de Tadoussac à Blanc-Sablon ».

Pour l'Institut maritime du Québec qui est basé à Rimouski, cette présence sur la Côte-Nord s'ajoute à des formations ponctuelles ou permanentes déjà offertes à Montréal, à Sorel, à Québec, au Saguenay et même en Abitibi-Témiscamingue.

Entre temps, de nouvelles ententes avec le Cégep de Baie-Comeau pour d'autres formations maritimes pourraient se concrétiser « très, très bientôt » selon les mots du directeur de l'IMQ, Daniel Dion.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !