•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Centre-ville de Moncton : un plan de revitalisation presque achevé

Une vue d'oiseau sur un plan en 3D de Moncton

Trace Design a élaboré une vision potentielle du centre-ville de Moncton, vu à partir du sud. Les bâtiments existants sont en beige.

Photo : Ville de Moncton/Trace Design

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Ville de Moncton a présenté mardi son plan de développement du centre-ville. Le plan prévoit l'aménagement de cinq zones dans le cœur de la ville, un secteur où il y a de nombreux terrains de stationnement. Le département d'urbanisme a trois mois pour finaliser le document, qui sera déposé au conseil municipal en septembre.

Un texte de Samuel LeGresley

Jim Scott, concepteur urbain à Trace Design, montre sa vision de Moncton à des citoyens.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jim Scott, concepteur urbain à Trace Design, montre sa vision de Moncton à des citoyens.

Photo : Radio-Canada / Samuel

Le cas de Moncton est loin d'être unique en Atlantique. D'abord centré autour de son industrie navale sur la Petitcodiac, le développement industriel a évolué au fil du temps, comme pour la plupart des villes de taille moyenne dans la région.

« Les bateaux sont tombés en déclin quand est venu le chemin de fer », relate Jim Scott, concepteur urbain à Trace Planning. « Le train a laissé place aux réseaux de routes, quand la Transcanadienne a traversé la ville. Toute cette énergie s'est évacuée du secteur riverain, vers le nord ».

En effet, aux abords de la Petitcodiac dans le secteur sud-ouest, on retrouve des étendues immenses de stationnements. Ceux-ci se sont engouffrés dans le vide laissé par le départ des usines du Canadien National (CN).

Glissez de gauche à droite pour voir la transformation du centre-ville de Moncton. Aujourd'hui, l'espace vide entre les immeubles est surtout occupé par des stationnements.

 

Illustrations - Trace Design

Le défi que lance la firme Trace à la Ville de Moncton, c'est de remplacer progressivement ces lieux par des espaces « habitables », pour enclencher le développement urbain. « Créez des espaces publics, amenez la population, les entreprises suivront », assure Jim Scott.

Les urbanistes de Trace Design n'en sont pas à leur premier projet. Ceux-ci ont déjà travaillé sur la revitalisation de plusieurs villes en Atlantique, dont Halifax, Fredericton, Charlottetown et Saint-Jean à Terre-Neuve.

Sébastien Arcand, urbaniste en chef de la ville de Moncton.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Sébastien Arcand, urbaniste en chef de la ville de Moncton, a tenu la deuxième séance d'information sur la vision du centre-ville, mardi matin.

Photo : Radio-Canada / CBC

Mieux intégrer les stationnements, pas les raréfier

Sébastien Arcand est l'urbaniste principal à la Ville de Moncton. Il reconnaît que les stationnements doivent demeurer, et prépare son plan en conséquence. « On n’anticipe pas une perte au niveau du chiffre total de stationnements, mais plutôt une nouvelle façon de les localiser », dit-il.

La Ville de Moncton développe en collaboration avec Trace Design un plan d'aménagement, qui va intégrer des stationnements aux immeubles, sans réduire leur nombre.

Le tout afin de rendre la ville plus désirable pour ses occupants.

Il n'y a personne qui veut habiter à côté des grands espaces de stationnement.

Une citation de : Sébastien Arcand, urbaniste principal à la Ville de Moncton

Pour Jim Scott, cette abondance de terrains non-développés n'est pas que négative. « À cause du stationnement dans l'aire riveraine, de grandes opportunités existent sur de vastes superficies. »

Ce plan permettra donc d'orienter les développements futurs sur ces terrains, pour qu'ils s'inscrivent dans une vision commune pour le centre de Moncton.

La place Downing et le centre-ville de Moncton, vus du parc Riverain.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La place Downing et le centre-ville de Moncton selon Trace Design, vus du parc Riverain.

Photo : Ville de Moncton/Trace Design

Passer de la parole aux actes

Pour la mairesse de Moncton, Dawn Arnold, ce plan s'inscrit parfaitement dans la lignée des récents projets d'infrastructure de la Ville.

« Nous devons mettre l'argent sur où l'on investit. Avec les 104 millions $ pour le centre multifonctionnel, avec au-delà de trois millions pour la place Downing, ce sont des investissements de taille. Nous voulons créer une densité, une vigueur urbaine entre ces deux lieux. »

Dawn ArnoldAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La mairesse de Moncton, Dawn Arnold.

Photo : Radio-Canada / Antoine Trépanier

Le conseil municipal décidera en septembre s'il accepte le plan tel que proposé. Après une possible adoption, des mesures plus concrètes seront mises de l'avant pour guider le développement de la ville, selon Sébastien Arcand.

« Ensuite, notre travail est de rédiger le rapport, les normes de conceptualisation, et ensuite le plan d'action. Nous ferons une liste de priorités, un budget, et les guiderons dans le processus. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !