•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'expédition « Canada C3 » de passage à Trois-Rivières

Le brise-glace du projet « Canada C3 », le Polar Prince, est arrivé tôt le matin du 13 juin à Trois-Rivières.

Le brise-glace du projet « Canada C3 », le Polar Prince, est arrivé tôt le matin du 13 juin à Trois-Rivières.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le brise-glace de l'expédition « Canada C3 » s'est amarré mardi matin au parc portuaire de Trois-Rivières. Les Trifluviens sont invités à découvrir la mission de l'équipage, qui voyagera 150 jours autour du Canada.

L'expédition se déroule dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la Confédération. Si des scientifiques y mènent des recherches, l'équipage du Polar Prince poursuit surtout des objectifs d'éducation et de communication.

« C'est aussi un voyage de réconciliation avec les peuples autochtones », précise le fondateur et chef de l'expédition, Geoff Green, qui connaît bien l'Arctique canadien.

Les participants sont invités à rencontrer des citoyens et des représentants des différentes communautés qui peuplent les côtes canadiennes.

Au début de chacune des 15 étapes du voyage, un différent groupe de participants se joint à l'équipage. Ceux-ci ont pour mission de partager l'expérience qu'ils vivent à bord du navire. Les internautes peuvent également suivre le brise-glace à la trace grâce au site Internet de l'expédition (Nouvelle fenêtre).

C'est un voyage pour tous les Canadiens.

Geoff Green, fondateur et chef de l'expédition Canada C3
Le chef de l'expédition Canada C3 dans la cabine de contrôle du brise-glace Polar Prince.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef de l'expédition Canada C3 dans la cabine de contrôle du brise-glace Polar Prince.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

L'expédition a amorcé la deuxième étape de son voyage à Montréal samedi.

« C'est important de rencontrer des gens de partout au Canada, mentionne Sandra Giasson-Cloutier, une participante qui fera partie de l'équipage jusqu'à Baie-Comeau. L'aspect scientifique m'intéressait aussi. On a l'occasion de faire des rencontres extraordinaires. »

Le chef de l'expédition « Canada C3 », Geoff Green, anime une réunion matinale avec les participants.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le chef de l'expédition «Canada C3», Geoff Green, anime une réunion matinale avec les participants.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

« C'est la première fois qu'il y a un voyage comme ça, indique Geoff Green. J'espère que ce voyage laissera un grand héritage. »

Le navire a quitté Toronto le 1er juin et se rendra jusqu'à Victoria, en Colombie-Britannique, en passant par l'océan Arctique. Son arrivée est prévue le 28 octobre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !