•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patrice Bernier et Alphonso Davies : l’improbable colocation

Patrice Bernier avec l'équipe canadienne de soccer
Patrice Bernier avec l'équipe canadienne Photo: La Presse canadienne / Paul Chiasson
Radio-Canada

L'un amorce probablement son dernier tour de piste avec l'équipe canadienne de soccer. L'autre pourrait vivre son baptême en rouge et blanc mardi soir au stade Saputo contre Curaçao en match amical.

Un texte d’Antoine Deshaies

Deux décennies séparent Patrice Bernier, 37 ans, de son cochambreur Alphonso Davies, 16 ans, avec l’équipe canadienne. L’un pourrait être le fils de l’autre. Les deux ont eu à s’adapter.

« Patrice est un gars très énergique le matin, raconte Davies. Je le trouve carrément hyperactif. Je ne sais pas où il prend toute cette énergie. »

« Mais c’est un très bon compagnon de chambre, ajoute le milieu des Whitecaps de Vancouver. J’apprécie le temps qu’on passe ensemble. »

« Il aime bien dormir le matin, mais moi, avec mes enfants, je suis habitué de me lever très tôt à la maison, répond Bernier, amusé. On a un clash des générations sur le sujet. Si je n’étais pas là, je pense qu’il aurait manqué quelques déjeuners d’équipe. »

N’allez pas croire qu’il y a la moindre mésentente entre les deux. Pour le capitaine de l’Impact, c’est un agréable retour dans le temps que lui offre l’équipe canadienne en le jumelant à Davies.

« Je suis en fin de carrière et je me revois un peu à son âge à travers lui, explique Bernier. C’est encore un adolescent qui apprend à devenir un professionnel. Il ne semble jamais avoir de souci. Il ne se pose pas de question à savoir s’il va jouer ou non en match. Il vient s’entraîner comme s’il allait jouer au parc avec ses amis. »

« Cette pression de représenter le pays, il ne la ressent pas encore, ajoute le milieu québécois. J’essaie de lui faire comprendre qu’il y a une structure de travail à acquérir. Il a tellement de talent. »

Battre un record sans le savoir

Lundi matin, Alphonso Davies a donné un bon exemple de cette légèreté décrite par Bernier. Si Octavio Zambrano l’utilise mardi soir, Davies deviendra le plus jeune joueur de l’histoire du Canada à disputer un match avec l’équipe canadienne senior.

« Ah bon, vous me l’apprenez, a répondu Davies à la question de Radio-Canada Sports. Je suis très fébrile, c’est une belle occasion pour moi et je veux saisir ma chance. »

L'entraînement du Canada à la veille de son match contre Curaçao

Le sélectionneur Octavio Zambrano a mentionné qu’il ferait appel à ses services.

« Il fait toujours la différence quand il est sur le terrain, dit Zambrano. Vous allez le voir tout de suite quand il va entrer sur le terrain. Je suis heureux qu’il ait pu côtoyer Patrice Bernier de près et apprendre d’un vétéran. »

Davies a obtenu sa citoyenneté canadienne la semaine dernière. Il est né dans un camp de réfugiés au Ghana de parents libériens et s’est installé au Canada à l’âge de 5 ans.

Quitter l’équipe nationale sur une meilleure note

Patrice Bernier a dit qu’il raccrocherait ses crampons après la présente saison. Si certains en doutent en raison de son excellent début de campagne, il est fort probable que la Gold Cup, qui s’amorce en juillet, soit son dernier tournoi avec l’équipe canadienne.

Bernier n’a pas joué pour la sélection nationale depuis 2015. Les Canadiens avaient alors été éliminés en qualifications de la Coupe du monde de 2018 en Russie.

« Tant que je peux jouer et qu’on voudra de moi, je vais le faire, a confié Bernier particulièrement serein. Je considère que c’est une chance de pouvoir porter ce maillot de nouveau. »

« Je suis tellement heureux d’avoir la chance de mieux finir ma carrière en équipe nationale que sur l’échec de 2015. »

En prime, Bernier obtient un dernier tour de piste dans sa cour arrière. L’équipe canadienne joue rarement à Montréal. Sa dernière visite remonte à septembre 2010, une victoire de 2-1 en match amical contre le Honduras. Et 7525 spectateurs avaient assisté au duel.

Soccer

Sports