•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Métallos à Washington pour dénoncer la surtaxe sur le bois d’oeuvre

Du bois d'oeuvre

Du bois d'oeuvre

Photo : Radio-Canada / Gilles Munger

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après les élus, c'est au tour d'un groupe de syndicalistes de se rendre aux États-Unis pour plaider la cause de l'industrie forestière québécoise, aux prises avec une surtaxe sur le bois d'œuvre.

Une délégation du syndicat des Métallos quitte Québec lundi pour Washington. Le groupe est formé de représentants de plusieurs régions forestières du Québec, dont Pierre Leblond, le président du syndicat de Chantiers Chibougamau.

On veut leur démontrer que la taxe n’a pas de raison d’être.

Une citation de : Pierre Leblond, président du syndicat de Chantiers Chibougamau

Ils rencontreront des membres du Congrès et l'ambassadeur du Canada à Washington. Les Métallos, qui comptent sur l’appui de leurs confrères américains, veulent plaider en faveur du nouveau régime forestier québécois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !