•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sœur Renelle Lasalle reçoit la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec

Renelle Lasalle reçoit la médaille du Lieutenant gouverneur du Québec, l'honorable J. Michel Doyon

Renelle Lasalle reçoit la médaille du Lieutenant gouverneur du Québec, l'honorable J. Michel Doyon

Photo : Radio-Canada / Guillaume Rivest

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La sœur de la congrégation des Sœurs des Saints Cœurs de Jésus et de Marie, Renelle Lasalle, a reçu la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec. Une distinction pour souligner son implication dans les communautés autochtones de Lac-Simon et de Kitcisakik.

Avec les informations de Guillaume Rivest

C'est la vice-présidente du comité pastorale de Lac-Simon, Monique Papati, qui a soumis sa candidature pour cette médaille.

La cérémonie de remise a eu lieu dimanche à l'école d'Iberville de Rouyn-Noranda.

L'implication de la sœur Renelle Lasalle dans la communauté a été reconnue alors qu’elle recevait la médaille du lieutenant-gouverneur du Québec, des mains de l'honorable J. Michel Doyon.

Elle dit qu'elle a été surprise de recevoir la distinction.

« Jamais que je ne me serais attendu à ça, dit-elle. Surtout dans un contexte où on parle beaucoup des pensionnats et que le lien avec les autochtones et la religion, les sœurs, habituellement c'est négatif. »

Qu'une communauté autochtone choisit de me mettre en valeur et reconnaît ce que je fais. Je pense que je ne réalise pas encore toute la profondeur de ce geste-là. C'est vraiment un geste de réconciliation.

Une citation de : Renelle Lasalle
Renelle Lasalle au milieu reçoit la médaille du Lieutenant gouverneur du QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Renelle Lasalle au milieu reçoit la médaille du Lieutenant gouverneur du Québec

Photo : Radio-Canada / Guillaume Rivest

Une communauté reconnaissante

Monique Papati dit qu'il était important de souligner l'implication de Renelle Lasalle.

« Je trouvais qu'elle a fait beaucoup de travail chez nous, dans les deux communautés et je trouvais que ça valait la peine qu'on fasse quelque chose pour elle », dit-elle.

Pour Renelle Lasalle, Monique Papati l'a traité comme sa propre sœur en l'invitant dans plusieurs de ces activités quotidiennes.

« Personnellement, je l'ai amené en forêt. On a été à la trappe avec elle. On est allé à la chasse, on est allé poser des filets. La seule chose qu'on n'a pas faite encore c'est la cueillette des bleuets », explique Monique Papati.

L'arrivée de Renelle Lasalle au Lac-Simon et à Kitcisakik a permis le retour des sacrements dans les deux communautés qui, selon Monique Papati, sont très appréciés par les ainées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !