•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Port du casque : pédaler pour sensibiliser la population

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Des participants au Défi tête la première

Des participants au Défi tête la première

Photo : Radio-Canada / Jérémie Legault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près de 130 sportifs ont parcouru 80 ou 130 km à vélo, samedi à Val-Bélair, à l'occasion du 3e Défi tête la première, qui vise à sensibiliser les cyclistes au port du casque.

Depuis quelques années, les statistiques démontrent que le nombre de personnes qui portent un casque stagne au Québec.

Simon Poulin, fondateur du Défi tête la premièreAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Simon Poulin, fondateur du Défi tête la première

Photo : Radio-Canada

« Il y a une stagnation par rapport au port du casque. Ça a repris un peu, mais quand même pas de façon convaincante. On est environ à 70 % à travers la région de Québec à porter le casque. Il y a toutefois des régions qui ont augmenté dans les chiffres, comme Québec et Gatineau », affirme Simon Poulin, fondateur du Défi tête la première.

L’événement visait également à amasser des dons afin d’acheter de casques à des enfants dans le besoin. Les organisateurs souhaitaient amasser 75 000 dollars.

Au cours de la prochaine année, les organisateurs du Défi tête la première poursuivront leur tournée à travers les écoles afin de sensibiliser les jeunes au port du casque.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !