•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les fonds océaniques en direct de votre salon

Des coraux et du sébaste

Des coraux et du sébaste

Photo : Dr Anna Metaxas et Dr Martha Nizinski

CBC
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Il sera possible de suivre en direct la vie au fond des océans, cet été, grâce à un projet de recherche d'Oceana Canada, un organisme qui se consacre à la protection et à la restauration des océans.

Les chercheurs vont faire descendre un VTG, un véhicule sous-marin téléguidé, au fond du golfe du Maine, plus tard cette semaine. Il sera déplacé vers le golfe du Saint-Laurent au mois d’août.

Ce VTG sera équipé de bras robotisés, d’outils pour prendre des échantillons et d’une caméra haute définition qui transmettra des images en direct sur le web.

« Vous verrez [la vie marine] en même temps que les scientifiques », affirme Robert Rangeley d’Oceana Canada. « Il arrive souvent qu’ils découvrent de nouvelles espèces lorsqu’ils descendent. »

Le véhicule sous-marin téléguidé qui sera utilisé par les chercheursAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le véhicule sous-marin téléguidé qui sera utilisé par les chercheurs

Photo : Ropos Labs

Des coraux d'eau froide

Cette semaine, le VTG doit chercher des coraux d’eau froide dans le golfe du Maine.

La plupart des coraux dans le monde se trouvent dans les mers du sud, dans des eaux peu profondes. Ceux que l’on recherche dans le golfe du Maine sont à un kilomètre de profondeur.

Les chercheurs dirigeront leur véhicule téléguidé vers des canyons où l'on a déjà repéré des coraux d’eau froide dans le passé. Les recherches se concentreront dans la zone comprise entre le Maine, la Nouvelle-Écosse et les Grands Bancs de Terre-Neuve.

Des échanges possibles avec les chercheurs

Toutes les images captées par l’engin seront diffusées en continu et en direct sur le site d’Oceana Canada. Un montage des images les plus marquantes sera fait à la fin de chaque journée et des scientifiques à bord du navire de recherche pourront répondre aux questions des internautes.

« Quelqu’un vous répondra et vous expliquera ce que vous voyez », affirme M. Rangeley.

Les océans recèlent encore bien des secrets selon Robert Rangeley. Ici, on voit une espèce de cora « bubblegum ».Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les océans recèlent encore bien des secrets selon Robert Rangeley. Ici, on voit une espèce de cora « bubblegum ».

Photo : Pêches et Océans Canada

Le départ en mer du navire d’Oceana coïncide avec la Journée internationale des océans.

Cette expédition s’est donné comme objectif d’éveiller l’intérêt du public pour la recherche sur les océans. Les profondeurs marines recèlent encore beaucoup de secrets, affirme Robert Rangeley.

« Nous avons exploré une petite partie seulement de l’habitat des océans. Nous découvrons des choses constamment. »

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !