•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un coup de neuf à la maison d’enfance de Gabrielle Roy

La Maison Gabrielle-Roy, dans le quartier Saint-Boniface à Winnipeg, le 7 juin 2013.

La Maison Gabrielle-Roy, dans le quartier Saint-Boniface, à Winnipeg, est devenue un musée le 19 juin 2003.

Photo : Radio-Canada / Carla Oliveira

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les administrateurs de la Maison Gabrielle-Roy, musée situé dans la résidence d'enfance de la célèbre auteure franco-manitobaine à Winnipeg, ont réussi à amasser assez d'argent venant d'une campagne de sociofinancement pour remplacer son trottoir en bois.

L'objectif de la collecte a largement été dépassé, puisque 1335 $ ont été recueillis, soit 335 $ de plus que le montant visé, révèle Baptiste Marcere, directeur général de l’établissement.

Le trottoir en bois, installé en 2003, au moment où l’attrait touristique a ouvert ses portes, est maintenant « très délabré et […] très glissant quand il pleut ou il neige », indique M. Marcere. Vu ses ressources financières limitées, l’organisme sans but lucratif s’est tourné vers Internet pour combler la moitié du budget de 2000 $ pour remplacer la passerelle.

M. Marcere se dit surpris par la mobilisation du public.

Pour être tout à fait franc, j’ai toujours entendu parler que les campagnes de prélèvement de fonds sur Internet, ça ne marche pas. Et quand on a vu qu’il y avait autant de monde et qu’on allait dépasser le seuil… ça fait chaud au coeur.

Baptiste Marcere, directeur général de la Maison Gabrielle-Roy

« Quand on fait partie d’un organisme et qu’on se bat continuellement pour pouvoir faire avancer notre organisme, mais qu’on a des dons comme ça, […] qu’on a le soutien des gens qui sont autour de nous, qu'on a le soutien de la communauté, ça nous donne vraiment du courage supplémentaire », enchaîne le directeur général.

Les travaux de rénovation s’amorceront le 15 juin.

M. Marcere soulève que les curieux et ceux qui aimeraient installer une telle passerelle chez eux sont invités à assister à l’installation du trottoir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !