•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Il m’a manqué de respect », affirme Julie Boulet au sujet de Pierre Giguère

Julie Boulet aux côtés de son attachée presse

La députée de Laviolette, Julie Boulet, lors d'une mêlée de presse dans un couloir de l'Assemblée nationale, à Québec, le 6 juin 2017

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Deux députés libéraux sont à couteaux tirés en Mauricie. « Il m'a manqué de respect », affirme la députée de Laviolette au sujet de son collègue de la circonscription voisine de Saint-Maurice, Pierre Giguère.

Les deux élus veulent briguer un siège lors des prochaines élections. Le problème est qu’en raison du redécoupage de la carte électorale, leurs circonscriptions vont disparaître pour n'en former qu'une seule.

Aucun des deux n’a l’intention de céder sa place. Des militants du clan de Pierre Giguère auraient commencé à préparer le terrain en vue de la course à l’investiture.

Questionnée à ce sujet lors d’une mêlée de presse à l’Assemblée nationale mardi, Julie Boulet n’a pas mâché ses mots.

« C'est une question de respect. Il reste 16 mois avant l'élection, alors le parti prendra la décision en temps et lieu », a-t-elle déclaré.

À la question Pierre Giguère a-t-il été irrespectueux, elle a répondu : « Oui, tout à fait, il m’a manqué de respect, c’est une question de respect entre collègues ».

Elle n’a pas voulu spécifier les gestes qu’elle lui reproche.

Moi aussi, j’ai des militants qui souhaitent que je continue, que je poursuive mon travail.

Julie Boulet, députée de Laviolette

Julie Boulet a réitéré sa ferme intention de se représenter.

« Ça fait 16 ans que je suis députée, j’ai gagné 6 campagnes électorales. J’ai toujours été là, j’aime mon travail, c’est ce que je veux continuer à faire », a-t-elle déclaré.

Elle souligne qu’elle a remporté la dernière élection avec plus de la moitié des votes (52,58 %) et 6930 voix de majorité, alors que son collègue n’a obtenu que 652 voix de majorité (33,59 % des votes).

Nous n’avons pas encore pu joindre le député de Saint-Maurice, Pierre Giguère, à ce sujet.

La circonscription de Saint-Maurice disparaîtra de la carte électorale en 2018.

La circonscription de Saint-Maurice disparaîtra de la carte électorale en 2018.

Photo : DGEQ

À partir des prochaines élections, en 2018, la Mauricie comptera quatre députés provinciaux au lieu de cinq, en raison de la refonte de la carte électorale.

Mauricie et Centre du Québec

Politique provinciale