•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ruée vers l’énergie renouvelable en Alberta

Un champ d'éoliennes près de Pincher Creek, dans le sud de l'Alberta.

Un champ d'éoliennes près de Pincher Creek, dans le sud de l'Alberta.

Photo : Jaq Murillo

Radio-Canada

Les cibles de l'Alberta pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre créent un énorme potentiel pour les entreprises en énergie renouvelable, selon des membres de l'industrie. Quelques centaines d'entre eux sont rassemblés à Calgary pour le Sommet sur l'énergie renouvelable en Alberta et en Saskatchewan.

Un texte de Mario De Ciccio

En 2015, l’Alberta s’est donné pour mission d’éliminer d'ici 2030 ses centrales au charbon, source principale d’électricité de la province.

Dans son plan pour contrer les changements climatiques, le gouvernement albertain s’est aussi engagé à augmenter à 30 % sa production d’électricité provenant de sources renouvelables. En 2015, l’énergie renouvelable n’avait produit que 9 % de l’électricité albertaine.

Résultat, d'ici 13 ans, la province doit trouver une source propre capable de produire 5000 mégawatts d’électricité.

Un potentiel considérable à exploiter

Le directeur des ventes et de la stratégie de la section canadienne de Siemens Gamesa, David Estill, estime que le potentiel du marché est énorme pour les entreprises d’énergie éolienne comme la sienne.

David EstillAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

David Estill est directeur des ventes et de la stratégie de Siemens Gamesa Canada

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

« Avec le reste du marché canadien en ralentissement, il y a vraiment une ruée vers l’or pour les entreprises », estime-t-il.

Selon lui, la compétition risque d’être féroce, et l'Alberta pourrait profiter de meilleurs prix.

Cette opinion est partagée par l’entreprise portugaise CJR Renewables et son chef de développement, Alexandre Maças. Ils espèrent pouvoir s’emparer d’une part du marché albertain avec l’énergie éolienne.

« Nous sommes au courant que la compétition sera forte, explique-t-il, mais nous avons étudié la question et nous croyons pouvoir faire partie de ce marché. »

Pour répondre à cette nouvelle demande en sources d'approvisionnement renouvelables, le gouvernement albertain a déjà enclenché son premier processus d'appel d'offres.

Le Sommet sur l’énergie renouvelable en Alberta et en SaskatchewanAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le sommet de l’énergie renouvelable de l’Alberta et de la Saskatchewan vise les deux provinces où l’industrie est en plein développement.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Situation similaire en Saskatchewan

L’Alberta n’est pas la seule province où le marché de l’énergie renouvelable est en pleine expansion. La Saskatchewan veut aussi augmenter sa production d’électricité renouvelable.

Selon les données de SaskPower, 25 % de la capacité de production d’énergie de la Saskatchewan proviennent de sources d’énergie renouvelable. Le gouvernement s’est engagé à augmenter cette production à 50 % avant 2030.

Au moins 1600 mégawatts supplémentaires devront être générés par l’énergie éolienne.

Le marché saskatchewanais est plus petit que celui de l'Alberta, explique l’organisatrice du Sommet sur l’énergie renouvelable, Adrienne Baker, mais il est plus facile à percer parce qu’il n’a pas certaines des complexités du marché albertain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Énergies renouvelables

Économie