•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Le vélo au Québec, entre loisir et mode de transport

    En 1979, l'incendie d'un train transportant des produits dangereux a forcé l'évacuation des résidents de Mississauga, en Ontario.

    Radio-Canada

    La 33e édition du Tour de l'île se tient en fin de semaine à Montréal alors que l'organisme Vélo Québec (Nouvelle fenêtre) célèbre son 50e anniversaire. Une occasion de revisiter nos archives en s'intéressant à la pratique du cyclisme au Québec.

    Le père Gabriel Lupien fonde Vélo Québec en 1967 sous le nom de Fédération cyclotouriste provinciale. Déjà, au début des années 1960, Gabriel Lupien organise des activités autour de la sécurité à bicyclette qui s’adressent aux jeunes garçons. Il en parle dans cet extrait de l’émission Sports d’été du 7 septembre 1963.

    Ce sport se pratique sur la route, d’où la nécessité urgente de promulguer des lois régissant l’utilisation de cette voie publique par les cyclistes.

    Père Gabriel Lupien, fondateur de la Fédération cyclotouriste provinciale

    En 1973, la fédération devient la Fédération québécoise de cyclotourisme. Il faudra attendre jusqu’en 1979 pour qu’elle prenne le nom de Vélo Québec. D’abord considérée comme un loisir, la bicyclette se transforme peu à peu en moyen de transport. À l’émission Première édition du 23 mai 1984 animée par Pierre Maisonneuve, la journaliste Isabelle Albert rencontre Louise Roy de Vélo Québec. Celle-ci y exprime les revendications des cyclistes montréalais.

    Reportage de l’émission Première édition diffusée le 23 mai 1984

    Le partage de la route, c’est un problème qu’on rencontre tous les jours. Il faut être cycliste pour comprendre. Je pense que les automobilistes qui ont été des cyclistes sont plus respectueux du piètre espace qui nous reste.

    Louise Roy, journaliste de Vélo Québec

    En 1985, Vélo Québec organise le premier Tour de l’île de Montréal. Au Téléjournal du 13 octobre 1985 animé par Jean Ducharme, le journaliste Jacques Rivard résume cette première édition qui rassemble plus d’un millier de participants. Par un temps maussade, les cyclistes, détrempés par la pluie, parcourent alors de nouvelles pistes cyclables aménagées dans la partie est de l’île.

    Reportage du Téléjournal, diffusé le 13 octobre 1985

    L’année suivante, l’événement réunit 15 000 sportifs, signe d’un engouement grandissant pour cette activité qui est loin de s’essouffler.

    Le Tour de l’île de Montréal

    • À partir de sa deuxième édition, en 1986, le Tour de l’île de Montréal a généralement eu lieu le premier dimanche de juin.
    • Organisme sans but lucratif incorporé en 1986, la corporation du Tour de l’île de Montréal poursuit l’objectif d’entraîner les « jeunes de 7 à 77 ans à faire du vélo et à améliorer leur qualité de vie en intégrant l’activité physique à leur quotidien ».
    • En 1992, le Tour des enfants s’est ajouté au programme, suivi par le Tour de nuit, l’Opération vélo-boulot et le Défi métropolitain.
    • En 1999, Vélo Québec met sur pied sa première Féria du vélo, une semaine d’activités récréatives et culturelles dont le point culminant est le Tour de l’île de Montréal.
    Encore plus de nos archives 

    Archives

    Grand Montréal