•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accord de Paris : déception du Prix Nobel de la paix Andrew Weaver

Le chef du Parti vert, Andrew Weaver

Le chef du Parti vert, Andrew Weaver

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après l'annonce par Donald Trump du retrait des États-Unis de l'Accord de Paris, Andrew Weaver, le chef du Parti vert de la Colombie-Britannique et colauréat, en 2007, du prix Nobel de la paix pour son action pour le climat, a fait part de sa « profonde déception ».

« Je suis profondément déçu du président Donald Trump qui a annoncé son intention de quitter l’Accord de Paris sur le climat, a déclaré Andrew Weaver par voie de communiqué. Cependant, les actions audacieuses prises par la Californie, l’État de Washington et d’autres pour atteindre leurs cibles climatiques sont très encourageantes. »

 

Peu après que l'annonce de la Maison-Blanche, les gouverneurs Edmund Brown (Californie), Jay Inslee (État de Washington) et Andrew Cuomo (New York) ont annoncé la formation d’une Alliance climatique américaine dont les membres s’engagent à faire respecter l’Accord de Paris à l’échelle de leur juridiction.

La Californie et les États de Washington et de New York réunis représentent 68 millions d’Américains et 10 % des émissions de gaz à effet de serre produits par les États-Unis, indique l’Alliance.

« La signature de l’Accord de Paris a été un succès historique, le monde a reconnu sa responsabilité d’agir pour les générations futures », poursuit Andrew Weaver qui estime, en outre, que les résultats des récentes élections en Colombie-Britannique sont le signe que les citoyens de la province « sont à nouveau prêts à être des leaders » en matière de climat.

Il affirme que le caucus vert va travailler d’arrache-pied pour s’assurer que la Colombie-Britannique atteigne ses cibles climatiques tout en développant l’économie verte.

Le Parti libéral de Christy Clark a obtenu 43 sièges lors du scrutin du 9 mai, les néo-démocrates, 41, et les verts, 3. Ces derniers ont annoncé en début de semaine la formation d’une alliance afin de former un gouvernement minoritaire du NPD.

Andrew Weaver s'est vu décerner le prix Nobel de la paix en 2007, bien avant son entrée en politique, lorsqu'il travaillait comme climatologue et chercheur. Il a été récompensé aux côtés du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), un organisme qui a été mis en place en 1988 et dont le rôle consiste à expertiser l’information scientifique, technique et socioéconomique qui concerne les risques de changement climatique provoqué par l’homme.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Changements climatiques