•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écran solaire Banana Boat : une experte soupçonne des réactions allergiques

Chargement de l’image

Rebecca Cannon, à Terre-Neuve, affirme que sa fille, Kyla, s'est brûlée au 2e degré après avoir utilisé la crème solaire Banana Boat.

Photo : Rebecca Cannon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une dermatologue soupçonne que les rougeurs apparues récemment sur certains bébés après l'application de l'écran solaire Banana Boat sont des cas de réaction allergique.

Le ministère de la Santé du Canada confirme avoir reçu près d'une dizaine de plaintes concernant des produits Banana Boat. Trois d'entre elles porteraient sur des brûlures.

Des parents à Terre-Neuve et au Québec ont publié dans les réseaux sociaux des photographies de leur enfant montrant des rougeurs au visage en disant qu’elles sont apparues malgré l'application préalable de l'écran solaire Banana Boat.

La Dre Julie Powell, pédiatre, dermatologue et professeure au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, à Montréal, a vu ces photographies et vérifié la liste des ingrédients de l’écran solaire. Selon elle, aucun de ces ingrédients ne peut causer une brûlure lors d’une application locale. Elle avance une autre explication.

« Tout d’abord, c’est difficile d’être absolument certain sans avoir vu l’enfant, sans connaître tous les détails de l’histoire, son état de santé par exemple. Mais je pourrais dire que ce n’est sûrement pas une vraie brûlure chimique. C’est probablement davantage une grave réaction allergique à un des produits contenus dans la crème solaire », explique la Dre Julie Powell en entrevue à l’émission radiophonique Le réveil Île-du-Prince-Édouard, d’ICI Acadie.

Les réactions allergiques aux écrans solaires sont très rares, poursuit la Dre Powell. Elles peuvent être liées à l’un ou l’autre ingrédient actif du produit, mais elles sont plus souvent provoquées par des additifs, comme des agents de conservation ou des parfums.

« La plupart du temps, ces réactions-là vont survenir après plusieurs utilisations du produit, et ça va apparaître dans les heures ou même parfois dans les jours qui suivent l’application », souligne Julie Powell.

En général dans de tels cas, indique-t-elle, la réaction est superficielle et ne devrait pas laisser de marque permanente sur la peau.

Chargement de l’image
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La crème solaire utilisée par Rebecca Cannon sur sa fille.

Photo : Radio-Canada / CBC

L’entreprise Banana Boat affirme pour sa part qu'elle fait toujours des tests rigoureux pour assurer la sécurité et la qualité de ses produits avant leur mise en marché. Elle dit prendre au sérieux les plaintes des consommateurs et enquêter elle aussi. Il est possible, selon elle, que les réactions cutanées observées sur des bébés soient dues à une hypersensibilité à un ingrédient de l'écran solaire, et que l'exposition au soleil ait exacerbé les réactions.

La Dre Julie Powell conseille quand même aux parents d’appliquer sur leurs petits des écrans solaires pour enfants. Ce n’est pas la seule précaution à prendre, ajoute-t-elle, il faut aussi rechercher l’ombre et les protéger avec des vêtements appropriés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !