•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dernier jour de la STC : des usagers ne digèrent pas la disparition du service d'autocars

Un autobus de la Compagnie de transport de la Saskatchewan

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après 71 ans d'existence, la Compagnie de transport de la Saskatchewan cesse ses opérations mercredi. Les usagers du service d'autocars devront trouver de nouvelles options pour se déplacer dans la province.

Egor Ufimstev, qui est étudiant, est mécontent de la décision du gouvernement de fermer la Compagnie de transport de la Saskatchewan.

Je n’ai pas de permis de conduire et je suis un étudiant international. L’autobus était le seul moyen pour faire le trajet entre Regina et Saskatoon.

Egor Ufimstev, usager de la Compagnie de transport de la Saskatchewan
Egor Ufimstev prend l'autobus de la Compagnie de transport de la Saskatchewan pour la dernière fois.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Egor Ufimstev, un étudiant international

Photo : Radio-Canada

Celui qui utilisait le service pour la dernière fois aujourd’hui envisage maintenant d'obtenir le permis de conduire et de visiter des sites en ligne de covoiturage pour effectuer ses trajets entre la capitale et la Ville des Ponts.

Il croit que cela n’aurait pas été un problème pour le gouvernement de continuer à subventionner le service provincial d’autobus.

Pour sa part, une autre usagère Theresa DeBoth, résidente d’Estevan, se désole de voir le service aboli. « Ç'a été créé pour offrir un service et non pas pour générer des profits », a-t-elle dit.

Theresa DeBoth s'inquiète pour les personnes avec des problèmes de santé qui ne pourront plus utiliser les services de la STC.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Theresa DeBoth, une usagère de la Compagnie de transport de la Saskatchewan

Photo : Radio-Canada

Selon elle, les Saskatchewanais ayant des problèmes de santé auront de la difficulté à se rendre à leurs rendez-vous médicaux.

Lors du dépôt de son dernier budget, le gouvernement de la Saskatchewan a estimé qu’il lui en coûterait 85 millions de dollars pour maintenir le service au cours des cinq prochaines années. La province a décidé de dissoudre la compagnie de transport pour s’attaquer au déficit provincial pour 2017-2018.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Société