•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cérémonies en souvenir de l’église d’Africville

La réplique de l'église baptiste d'Africville

La réplique de l'église baptiste d'Africville, démolie en 1967 en même temps que l'ensemble des bâtiments de la communauté, au nom du renouveau urbain.

Photo : CBC

Radio-Canada

Des cérémonies ont lieu cette semaine pour rappeler l'existence de la petite église d'Africville, rasée en même temps que tous les bâtiments de cette communauté noire en périphérie d'Halifax, en 1967.

La Ville d’Halifax avait fait démolir la localité fondée par des Noirs au milieu du 19e siècle au nom du renouveau urbain. Les habitants y vivaient dans des conditions précaires, mais le sentiment communautaire y était néanmoins très fort.

« Ce sont nos parents et nos grands-parents qui ont subi le plus fort impact [...] », affirme Brenda C. Steed-Ross, l’une des fondatrices de la société généalogique d’Africville. » Ces événements les ont grandement attristés! »

Mme Steed-Ross a grandi à Africville. L’église baptiste y jouait un rôle important, selon elle. Elle a depuis été remplacée par une réplique.

« [...] L’église était le lieu de rassemblement [de la communauté]. C’est là qu’avaient lieu toutes les réunions lorsque les gens se battaient pour conserver leurs maisons », rappelle Linda Mantley, membre elle aussi de la société généalogique d’Africville.

Les activités de commémoration ont commencé le 30 mai et se poursuivront jusqu’à samedi. Des choeurs gospel donnent des spectacles tous les soirs de la semaine à divers endroits liés à l’ancienne communauté d’Africville.

Avec les informations de CBC

Nouvelle-Écosse

Histoire