•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brad Wall inquiet pour Trans Mountain

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall

Le premier ministre de la Saskatchewan, Brad Wall

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan s'inquiète de l'alliance des néo-démocrates et du Parti vert en Colombie-Britannique, qui pourrait, s'ils prennent le pouvoir, compromettre la réalisation du projet Trans Mountain.

Ce projet de pipeline du géant de l'énergie Kinder Morgan vise à tripler la capacité de l'oléoduc existant entre l'Alberta et Burnaby en Colombie-Britannique. Il doit être construit avec des tuyaux provenant en grande majorité de l'usine réginoise d'Evraz.

Brad Wall précise que son inquiétude est essentiellement liée au fait que la mort de ce projet pourrait avoir de graves conséquences sur près d'un millier de travailleurs de la compagnie Evraz, à Regina.

Le premier ministre de la Saskatchewan demeure préoccupé dans ce dossier, même si son homologue fédéral, Justin Trudeau, s’est voulu rassurant à ce sujet, précisant que la décision d’Ottawa d’appuyer ce projet reste ferme.

Brad Wall n'a pas caché son mécontentement devant la possibilité de voir abandonner un tel projet advenant la prise de pouvoir d'un gouvernement néo-démocrate en Colombie-Britannique . « On aimerait que les autres provinces comprennent que ces ressources [pétrolières] que nous avons en Saskatchewan et dans l'ouest du Canada profitent à l'ensemble du pays. Cela aide à payer des paiements de péréquation depuis longtemps », a-t-il dit.

Le premier ministre de la Saskatchewan estime que des projets comme Trans Mountain sont essentiels pour cesser de vendre le pétrole canadien au rabais et pour pouvoir donner à ce pétrole un accès à des marchés internationaux.

Les chefs du NPD et du Parti vert de la Colombie-Britannique sont fermement opposés à l'expansion de Trans Mountain. Ils ont indiqué, lundi, qu'ils s'étaient entendus pour former un gouvernement de coalition minoritaire.

Saskatchewan

Politique provinciale