•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'alliance en Colombie-Britannique ne change pas les projets de Rachel Notley

Rachel Notley au micro qui répond aux questions des journalistes

La première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, à Edmonton

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La première ministre de l'Alberta a répété lors d'un point de presse à Edmonton qu'elle ferait tout ce qui est en son pouvoir pour que l'expansion du pipeline Trans Mountain de Kinder Morgan voie le jour.

Un texte d'Emma Hautecoeur

Rachel Notley reste ferme : « Le pipeline Trans Mountain sera construit, dit-elle. Notre opinion, qui sera sans doute confirmée par les tribunaux, est que la décision a été prise par le gouvernement fédéral. »

Elle maintient que l’expansion du pipeline de Kinder Morgan est dans l’intérêt des Albertains, des Canadiens, mais aussi des Britanno-Colombiens. « L’économie de la Colombie-Britannique ne peut pas seulement croître grâce à l'escalade des prix de l’immobilier de Vancouver et dans la vallée du Fraser », lance-t-elle.

Rachel Notley dit vouloir continuer sa campagne de communications pour promouvoir le plan de lutte contre les changements climatiques de l’Alberta, et l’oléoduc, aux Britanno-Colombiens. Il ne faut pas oublier qu’ils sont les deuxièmes à profiter des emplois de l’industrie pétrolière en Alberta, selon elle.

Mardi matin, Justin Trudeau a affirmé que l'alliance entre les verts et les néo-démocrates de la Colombie-Britannique ne changeait rien à la décision de son gouvernement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Politique provinciale