•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le directeur des communications de la Maison-Blanche démissionne

La devanture de la Maison-Blanche en été

La Maison-Blanche, à Washington (archives)

Photo : Reuters / Zach Gibson

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un haut responsable des communications à la Maison-Blanche a remis sa démission, au moment où le président Donald Trump songe à remanier son personnel.

Le départ de Michael Dubke, directeur des communications de M. Trump, survient au moment où des conseillers affirment que le président manifeste de plus en plus de frustration devant les allégations voulant que la Russie se soit mêlée des élections de 2016 et les révélations sur les liens possibles entre sa campagne et Moscou.

Mardi, M. Trump a écrit sur Twitter que « les dirigeants russes doivent rire des États-Unis et du fait que la faible excuse des démocrates pour expliquer leur défaite électorale a été largement reprise par les Fausses Nouvelles ».

M. Dubke a écrit dans un communiqué que servir Donald Trump avait été un honneur. Son dernier jour de travail n'a pas encore été déterminé.

Michael Dubke s'était joint au personnel des communications en février, après qu'un consultant de la campagne de Donald Trump, Jason Miller – premier choix du président pour le poste de directeur des communications – eut choisi de quitter la Maison-Blanche.

La conseillère du président Kellyanne Conway a déclaré à l'Associated Press, mardi, que M. Dubke a remis sa démission avant le départ de Donald Trump pour un voyage officiel à l'étranger, plus tôt cette semaine, laissant entendre que son départ n'est pas lié aux changements de personnel possiblement prévus.

Son départ soulève cependant des questions quant à la possibilité que des personnes loyales à Donald Trump soient destinées à la Maison-Blanche. M. Trump a déjà songé à réembaucher formellement son ancien directeur de campagne Corey Lewandowski et son adjoint David Bossie.

M. Bossie a déclaré à l'émission Fox & Friends, à Fox News, que l'administration Trump l'avait approché, mais qu'elle ne lui avait pas encore offert d'emploi.

Donald Trump, président des États-Unis 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !