•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ERD dévoile sa plateforme électorale

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, en compagnie de membres de son parti.

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD), Josée Néron, dévoile sa plateforme électorale en vue des élections municipales de novembre prochain.

Photo : Radio-Canada / Denis Lapierre

Radio-Canada

L'Équipe du renouveau démocratique (ERD) a dévoilé sa plateforme électorale lundi intitulée On veut être fiers de nous. L'ERD se prépare pour les élections municipales prévues en novembre.

En mars dernier, les membres avaient adopté un programme politique qui énonçait les cinq priorités du parti. La formation politique s’est donné comme objectif principal de revoir la gouvernance municipale après 15 ans de pouvoir sans partage de Jean Tremblay.

La chef de l'Équipe du renouveau démocratique, Josée Néron, indique que le rôle du comité exécutif doit être revu. Le pouvoir décisionnel qui, selon elle, repose en ce moment entre les mains de l’exécutif, doit être redonné aux élus municipaux, membres ou non de son parti.

Elle rappelle que le comité exécutif « normal » doit notamment préparer les séances du conseil municipal. « En ce moment, ce n’est pas tout à fait comme ça qu’on opère, on s’entend. Ce sera une réorganisation totale et tout le monde est d’accord là-dessus », a fait valoir Josée Néron.

Consultation citoyenne

Le programme du parti, qui compte plus de 260 propositions, a été élaboré au terme de plus de trois ans de consultation auprès de citoyens, d'organismes et de gens d'affaires. Il s'articule autour de cinq grands thèmes : prospérité, famille, culture, développement durable et démocratie.

Si on n’a pas de gouvernail, on peut avoir le meilleur projet, on va n’importe où.

Josée Néron, chef de l'Équipe du renouveau démocratique (ERD)

Promesses électorales

L'ERD veut investir massivement pour rattraper le retard accumulé dans l'entretien des rues. Le parti souhaite également développer le transport en commun et améliorer les passages pour piétons et les voies cyclables.

Par ailleurs, la chef de l’ERD, Josée Néron, s'engage à ne pas augmenter les taxes municipales au-delà du taux d'inflation, ce qui demandera la contribution de tous, y compris des organismes paramunicipaux.

D’après les informations de Denis Lapierre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique municipale