•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Équipe Coderre recrute trois indépendants, dont l'ex-syndicaliste Lorraine Pagé

Kimberley Simonyik, Jean-François Cloutier, Lorraine Pagé, Denis Coderre et Pierre Desrochers entourent le podium lors d'une conférence de presse à l'hôtel de ville.
Kimberley Simonyik, Jean-François Cloutier et Lorraine Pagé se joignent à l'Équipe Coderre en vue des élections municipales. Photo: Radio-Canada / Julie Marceau

Le parti du maire de Montréal, Denis Coderre, recrute trois conseillers indépendants sous sa bannière en vue des élections municipales du 5 novembre prochain.

Lorraine Pagé, conseillère de Ville du district du Sault-au-Récollet, dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, s’était fait élire en 2013 au sein de l’Équipe Mélanie Joly – Vrai changement pour Montréal, parti qu'elle avait quitté en décembre 2015 pour devenir indépendante.

Elle est notamment vice-présidente du comité consultatif d’urbanisme (CCU) de son arrondissement. Mme Pagé est connue pour avoir présidé l’Alliance des professeurs et professeures de Montréal et la Centrale de l’enseignement du Québec (la CEQ, qui est devenue la Centrale des syndicats du Québec ou CSQ).

Elle explique notamment sa décision de se joindre à l'Équipe Coderre par la création du poste d'inspecteur général de la Ville. « Je crois que ça a été une mesure phare de cette administration-là. C’est vraiment un mécanisme qui peut nous permettre de lutter contre la collusion », a-t-elle expliqué lundi.

« La deuxième raison, c’est un engagement politique qu’on avait à l’époque au Vrai changement pour Montréal que d’obtenir un statut de métropole, et je crois que, là aussi, c’est un défi qui a été relevé par l’Équipe Coderre », a-t-elle ajouté, faisant référence au projet de loi 121, rendu à l'étape de l'étude détaillée en commission parlementaire à Québec.

Dans l’arrondissement de Lachine, deux conseillers viendront appuyer Catherine Ménard, candidate de l’Équipe Coderre à la mairie d’arrondissement. Tous deux avaient été élus au sein du parti de l’actuel maire, Claude Dauphin.

Jean-François Cloutier, conseiller de Ville du district de Fort-Rolland, préside le CCU de Lachine depuis 2013. Il siège également au conseil d’administration de la Corporation de développement économique et communautaire de LaSalle-Lachine.

Kimberley Simonyik, conseillère d’arrondissement dans le district de Fort-Rolland, est une ancienne employée d’Air Canada, où elle a travaillé pendant 16 ans. Sur la scène locale, elle s’est notamment impliquée au conseil d’établissement de l’École Victor-Thérien, qu’elle a présidé.

Coalition Montréal à la croisée des chemins

Par ailleurs, le parti Coalition Montréal fera le point sur son avenir le 8 juin, et ses deux derniers élus, Marvin Rotrand et Elsie Lefebvre, semblent être l'objet de convoitises.

La chef de Vrai changement pour Montréal, Justine McIntyre, qui souhaite se démarquer des deux principales formations municipales, Équipe Coderre et Projet Montréal – Équipe Valérie Plante, affirme que « les discussions s'intensifient » avec M. Rotrand et Mme Lefebvre, ajoutant que Vrai changement sera présent au congrès de Coalition Montréal.

« Nous espérons maintenir les bonnes relations avec les élus et les militants de la Coalition et former éventuellement, s’ils le souhaitent, une troisième voie ensemble », a-t-elle dit lundi.

Marvin Rotrand précise toutefois qu'il n'est pas question de fusion et invite les autres partis à envoyer, eux aussi, des observateurs à cette réunion.

Avec des informations de Benoît Chapdelaine

Politique municipale

Politique