•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Enfin, ils sont arrivés ! » -Paul McLean, Hope Community Church

Une vingtaine de personnes de l'église Hope Community attendaient la famille Barbar à l'aéroport.
Une vingtaine de personnes de l'église Hope Community attendaient la famille Barbar à l'aéroport. Photo: Radio-Canada / Brigitte Marcoux
Radio-Canada

Après deux années d'attente, la famille Barbar, réfugiée en Jordanie, est finalement arrivée en sol québécois. Une délégation de l'église Hope Community Church était sur place pour les accueillir à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. Des retrouvailles qui ont donné lieu à des moments émouvants.

Un texte de Brigitte Marcoux

Le Sherbrookois Paul McLean et son groupe se sont levés aux aurores lundi pour assister à ce rendez-vous tant attendu. Le vol de la famille Barbar, en provenance d'Amman, a atterri un peu après 7 h. Le vol d'une dizaine d'heures était la dernière étape avant d'accéder à une nouvelle vie au Canada. Les McLean, qui font partie de l'église Hope Community de l'arrondissement Lennoxville, ont décidé il y a deux ans de parrainer ces réfugiés.

C'est irréel ! Enfin, ils sont là au Canada avec nous, mais c'est difficile à croire, ça fait tellement longtemps qu'on attend ce moment.

Paul McLean, membre de l'église Hope Community Church
Paul McLean et sa femme Willette posent en compagnie de Raed à son arrivée à Montréal.Paul McLean et sa femme Willette posent en compagnie de Raed à son arrivée à Montréal. Photo : Radio-Canada / Brigitte Marcoux

Raed, sa femme, Juliet, et leurs deux fillettes ont quitté en catastrophe l'Irak en août 2014 après que le groupe armé état islamique ait bombardé leur village. Ils ont trouvé refuge dans un petit appartement en Jordanie. En août 2015, la chance leur a sourit. Des citoyens de l'arrondissement Lennoxville ont décidé de faire une demande de parrainage privé afin de les accueillir ici.

Lundi matin, il y avait beaucoup de fébrilité dans l'air puisque l'histoire a connu son dénouement avec l'arrivée des Barbar à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. Le père, la mère et le frère de Juliet qui ont immigré en Ontario il y a deux ans se sont aussi déplacés pour venir les accueillir.

Le groupe pourra compter sur une interprète pour faciliter les communications. Fatima Batassa accompagnera la famille pour l'aider à communiquer en faisant la traduction. « Je suis d'origine marocaine et je vais tenter du mieux que je peux de les aider. Raed m'a dit qu'il est tellement reconnaissant du support qu'on leur offre. Il est très ému de voir qu'autant de gens l'attendaient ici ce matin », explique Mme Batassa tout en traduisant le tout à Raed Barbar qui est à ses côtés.

Fatima Batassa, qui est originaire du Maroc agira à titre d'interprète pour la famille Barbar. Fatima Batassa, qui est originaire du Maroc agira à titre d'interprète pour la famille Barbar. Photo : Radio-Canada

Estrie

Société