•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gabriel Nadeau-Dubois remporte la victoire dans Gouin

Gabriel Nadeau-Dubois parle dans un micro, les deux bras levés dans les airs.
Le candidat solidaire Gabriel Nadeau-Dubois remporte la victoire dans la circonscription montréalaise de Gouin. Photo: La Presse canadienne / Ryan Remiorz
Radio-Canada

Le porte-parole de Québec solidaire (QS) et ancien meneur étudiant, Gabriel Nadeau-Dubois, a repris le flambeau de Françoise David en remportant lundi soir l'élection partielle dans la circonscription montréalaise de Gouin, dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

« [Cette élection] ne chassera pas les libéraux du pouvoir. Mais en choisissant QS, les gens de Gouin ont pris une décision lourde de sens : ils ont décidé d’envoyer à l’Assemblée nationale un député progressiste de plus », a déclaré Gabriel Nadeau-Dubois devant une centaine de partisans.

Le nouveau député a salué le travail de son équipe sur le terrain, réitérant l'importance de ce « travail discret et exigeant » qui permet à Québec solidaire de « rejoindre directement les gens ».

« Nous avons trouvé la recette de la victoire », a-t-il lancé à la foule, avant de s'adresser au premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Sacrifier les enfants, les professeurs, les écoles publiques sur l’autel de l’austérité, dans Gouin comme partout au Québec, ça ne passe plus.

Gabriel Nadeau-Dubois

Le candidat solidaire fait ainsi son entrée au Salon bleu, après avoir obtenu 69,22 % des voix. Un peu moins d'une heure après la fermeture des bureaux de vote, il revendiquait déjà la victoire, fort d'une large avance sur les 12 autres candidats.

Depuis 2012, les quelque 44 000 électeurs de Gouin renouvellent leur confiance en Québec solidaire. Françoise David avait alors remporté son siège avec 46 % des voix, avant d'être réélue en 2014, avec plus de 50 % du vote populaire.

La cofondatrice de Québec solidaire aura gagné son pari en choisissant Gabriel Nadeau-Dubois pour lui succéder, après son départ de la vie politique, en janvier.

« Je te remercie d’avoir fait campagne à mes côtés », a déclaré le nouveau député de Gouin à sa prédécesseure, lors de son discours.

Je te promets et je promets à tous les gens de Gouin de travailler très fort pour être à la hauteur de ton héritage.

Gabriel Nadeau-Dubois

Malgré la campagne très active du Parti libéral du Québec, qui tentait de profiter des frictions apparentes entre le Parti québécois (PQ) et Québec solidaire, le président de l’aile jeunesse du PLQ, Jonathan Marleau, s’est retrouvé loin derrière. Avec 8,93 % des votes, le candidat libéral a subi une dure défaite, le dernier candidat du PLQ dans Gouin ayant obtenu près de 18 % des voix en 2014.

Aucun candidat péquiste

Élu comme porte-parole de Québec solidaire le 21 mai dernier, Gabriel Nadeau-Dubois a vu ses habiletés politiques être mises à l’épreuve lorsqu’il a dû défendre la décision des membres de Québec solidaire de rejeter une alliance électorale avec le Parti québécois, alors que la formation de gauche avait signé une entente sur la mécanique d’accession à l’indépendance avec les autres partis membres du OUI-Québec (Organisations unies pour l'indépendance).

Le PQ avait décidé de ne pas présenter de candidat dans Gouin, une main tendue pour conclure une entente stratégique en vue des élections générales de l’an prochain.

Plusieurs militants péquistes, indépendantistes et progressistes ont été déçus par le refus de QS de faire alliance avec leur parti. Cette semaine, certains bloquistes avaient annoncé qu’ils voteraient plutôt pour la candidate d’Option nationale, Vanessa Dion, qui a terminé troisième avec 7,86 % des voix.

L'élection partielle de Gouin a donné lieu à un taux de participation de 32,70 %.

Politique provinciale

Politique