•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Saviez-vous que les freins du métro de Montréal sont faits en bois?

Le métro de Montréal utilise des sabots de freinage en bois de merisier.

Photo : Radio-Canada / Martin Cloutier

Radio-Canada

Depuis son inauguration, en 1966, le métro de Montréal utilise des sabots de freinage en bois de merisier, une idée inspirée par la technologie du métro de Paris.

« Tous [les sabots] qu’on utilise sur le métro de Montréal sont fabriqués ici », affirme Yves Duplessis, ingénieur mécanique à la Société de transport de Montréal (STM).

Moins dommageables que les sabots de composite, qui usent le fer de la roue, les sabots de bois sont réputés pour leur freinage silencieux.

Imprégné d'huile d'arachide, puis de sel ignifuge, le frein en bois peut résister à des trajets de près de 80 000 km avant de devoir être remplacé, explique M. Duplessis.

Techno