•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Projet Montréal recrute un ancien joueur des Alouettes

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Balarama Holness, ex-joueur des Alouettes de Montréal et nouveau membre de Projet Montréal, alors qu'il entraîne des jeunes.

Après avoir remporté la Coupe Grey en 2010 avec les Alouettes, Balarama Holness a complété une maîtrise en éducation et est devenu entraîneur auprès des jeunes.

Photo : Radio-Canada / Courtoisie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Projet Montréal veut élargir sa base électorale et mise sur des idées plus rassembleuses et des candidats qui surprennent. Un ancien joueur des Alouettes impliqué auprès des jeunes, Balarama Holness, annoncera qu'il se joint au parti lors de son congrès en fin de semaine. Nous l'avons rencontré.

Un texte de Julie Marceau

« Je trouvais que Montréal avait besoin d‘un changement. J’ai regardé les deux partis, Denis Coderre et Projet Montréal, et je sentais que Projet Montréal avait un plus grand climat démocratique, de plus grandes idées aux niveaux économique, social et culturel. J’ai rencontré Valérie [Plante, chef du parti] et j’ai eu une bonne connexion avec elle et son équipe », explique l’ex-numéro 36 de la Ligue canadienne de football (LCF), né d'un père jamaïcain et d'une mère québécoise.

L’homme de 33 ans, qui devra d’abord se faire élire dans une investiture, lorgne le fief de l’Équipe Denis Coderre : Montréal-Nord.

« Denis Coderre est au pouvoir, il a eu beaucoup de chances de mettre de la diversité au niveau municipal et il ne l'a pas fait. Il avait une chance à Montréal-Nord d’élire quelqu’un [issu] d’une minorité visible, dans un arrondissement avec beaucoup de minorités [...] et il ne l'a pas fait. C'est le temps d'avoir un changement de politique », affirme le candidat pressenti de Projet Montréal.

Balarama Holness, ancien demi défensif des Alouettes, alors qu'il participe à des réunions du parti Projet Montréal.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'ancien demi défensif des Alouettes Balarama Holness annoncera en fin de semaine qu'il se joint à Projet Montréal.

Photo : Radio-Canada / Julie Marceau

« J'ai été dans une classe d'accueil, à [l’école primaire] Édouard VII, je sais c'est quoi être une minorité visible et anglophone », explique l’ancien demi défensif que ses amis appellent « Bala », mais qui a longtemps utilisé le prénom de « Steven ».

« À l’école, on me demandait toujours mon nom, même si je répétais "Balarama" […], alors on a choisi un nom au hasard », explique l’ex-footballeur, qui souhaite désormais revenir à son nom d’origine.

Après avoir joué avec les Blue Bombers de Winnipeg, puis les Alouettes, avec qui il remportait la Coupe Grey en 2010, il a troqué son chandail de la LCF pour celui d’étudiant et termine une maîtrise en éducation. Entraîneur auprès des jeunes, il se décrit comme un « entrepreneur ».

Bien qu’elle n’appartienne pas aux minorités culturelles, la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, de l’Équipe Coderre, a obtenu une écrasante victoire à l’élection de 2016. Très impliquée dans la communauté, elle a lancé cette semaine la campagne « J’entreprends à Montréal-Nord ».

Projet Montréal veut élargir sa base et se diversifier

« Projet Montréal se renouvelle, souhaite être plus représentatif de tous les Montréalais et Montréalaises, et ça passe par une diversité au niveau des candidats. Justement en fin de semaine, on a un nouveau candidat pressenti qui vient d’un univers qui, de prime abord, est loin de celui auquel on s’attend pour Projet Montréal », a expliqué la chef de Projet Montréal en marge du caucus de son parti vendredi.

Des membres du parti Projet Montréal réunis en caucus au complexe Chaussegros-de-Léry.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les membres de Projet Montréal étaient réunis en caucus vendredi matin au complexe Chaussegros-de-Léry pour préparer leur congrès qui aura lieu à l'UQAM ce week-end.

Photo : Radio-Canada / Julie Marceau

Le septième congrès de Projet Montréal, qui se déroule tout le week-end au Coeur des sciences de l'Université du Québec à Montréal (UQAM), permettra de rédiger l’ébauche du programme électoral d’ici les élections de l'automne.

« Je pense que les gens vont être agréablement surpris du nouveau programme de Projet Montréal. Il met davantage l’accent sur le développement social, l’économie, la culture. L’aspect transport est très important, mais il devient plus marginal », explique François Croteau, maire de l’arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie.

Parmi de plus récentes propositions : construire de nouveaux quartiers pour freiner l’exode vers la banlieue en négociant avec les congrégations religieuses, créer un musée de l’immigration, et concevoir un service de type 311-entreprises pour simplifier les relations entre les commerçants et l’administration municipale.

Certains projets populaires durant la course à la chefferie refont surface : la « ligne rose » de Valérie Plante, reliant en métro le centre-ville à Montréal-Nord, ainsi que la stratégie « 10-45 » de François Limoges, soit 10 minutes pour accéder à un moyen de transport et 45 minutes pour se rendre à destination.

« On est un des rares partis qui s'actualisent. On n’a pas un programme figé dans le temps; on le réactualise tous les quatre ans », explique François Limoges, leader de l’opposition à l’Hôtel de Ville.

« C'est pas un one man show comme Denis Coderre. C'est le contraire : les décisions sont prises par les membres », ajoute le conseiller du Plateau-Mont-Royal Alex Norris.

Le congrès, auquel environ 300 personnes étaient déjà inscrites vendredi, se termine dimanche avec le discours de la chef Valérie Plante, qui sera d’ailleurs présentée par nul autre que le nouveau venu du parti, Balarama Holness.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !