•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mine Arnaud, 30 M$ pour un projet en veilleuse

Le site du projet Mine Arnaud à Sept-Îles

Le site du projet Mine Arnaud à Sept-Îles

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

EXCLUSIF - En vertu de la Loi sur l'accès à l'information, Radio-Canada a appris que près de 30 millions de dollars ont été dépensés dans le projet Mine Arnaud à Sept-Îles depuis le dépôt de l'avis de projet en décembre 2010. Ces sommes englobent principalement des études de faisabilité et quelques travaux sur le terrain, selon Investissement Québec.

Un texte d’Alix-Anne Turcotti

Au total, 27,5 millions de dollars ont été investis depuis plus de six ans dans le projet de mine d'apatite qui devrait un jour s'implanter dans le secteur du canton Arnaud, à l'ouest de Sept-Îles.

Dans le document obtenu par Radio-Canada, Investissement Québec précise que ces sommes proviennent de ses fonds propres ou de ses filiales.

Un projet en veilleuse

Officiellement autorisé par Québec en 2015, le projet est maintenant au ralenti.

La construction de la mine devait débuter au printemps 2016 et se terminer à la fin de l'année 2018.

Pour le moment, Investissement Québec peine à trouver des partenaires financiers au projet, qui a été réévalué au coût de 772 millions de dollars.

L'organisme refuse de donner plus de détails sur les montants investis, invoquant des raisons de concurrence.

Pour sa part, la députée péquiste de Duplessis, Lorraine Richard a confiance dans le projet et estime que les sommes ont été bien investies.

On parle d'un projet d’un milliard dans une phase construction et les retombées économiques sont énormes pour la région, que ce soit Investissement Québec et tout entrepreneur dans la vie, il faut prendre des risques des fois.

Une citation de : Lorraine Richard, députée péquiste de Duplessis
La députée du Parti québécois dans Duplessis, Lorraine Richard. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La députée du Parti québécois dans Duplessis, Lorraine Richard.

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Marc-Antoine Mageau

La députée s'attend d'ailleurs à ce que le gouvernement fasse une annonce concernant le projet d'ici la fin de juin.

De son côté, la compagnie Mine Arnaud a refusé nos demandes d'entrevue.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !