•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Miser sur les pharmaciens pour assurer un meilleur suivi des patients

Radio-Canada

Au cours de la dernière année, une quinzaine de pharmaciens de la région de Québec ont intégré des groupes de médecine de famille (GMF) afin d'assurer un meilleur suivi auprès des patients considérés comme des cas lourds. Cette collaboration entre pharmaciens et médecins semble donner de bons résultats.

Le pharmacien Sylvain Cormier s’est joint à un GMF du quartier Val-Bélair, à Québec. Chaque semaine, il appelle ou rencontre ses patients pour prendre de leurs nouvelles et ajuster leur médication au besoin.

« Je regarde les résultats, les examens de laboratoire et puis je fais la recommandation sous forme de notes cliniques ou de tâches à l’intérieur du dossier médical électronique du patient que j’achemine au médecin et s’il est d’accord […] il nous donne le go », explique le pharmacien.

C’est vraiment un travail multidisciplinaire qui est très stimulant.

Sylvain Cormier, pharmacien, membre d’un GMF

Sylvain Cormier discute avec une de ses patientes dans son bureau.Le pharmacien Sylvain Cormier appelle ou rencontre ses patients chaque semaine. Photo : Radio-Canada

Une vie changée

Avant d’être prise en charge par Sylvain Cormier, Diane Hunter Vézina, une patiente atteinte de diabète souffrant de douleurs chroniques, avait perdu le goût de vivre.

Aux prises avec des problèmes de pression et de surmédicamentation, elle tombait souvent et n’avait plus tout à fait conscience de ce qu’elle faisait. Elle affirme que sa vie a changé depuis que le pharmacien a pris en charge son dossier.

« Je prenais des pilules, mais ç’a l’air que je me pompais en plus puis je les prenais plus, ça fait que là, je tombais partout, mais cette fois-là, la meilleure affaire qui m’est arrivée, c’est M. Cormier. Je me suis dit : ‘‘Il va se tanner de moi.’’ Mais non », se réjouit-elle.

Des pharmaciens comme lui, je souhaite qu’il y en ait partout parce que je suis une autre personne. Je fais mon ménage puis je fais à manger. Ce n’est quasiment pas croyable.

Diane Hunter Vézina

Interdisciplinarité

Avec la réforme implantée par le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, qui souhaite préconiser une approche multidisciplinaire, les pharmaciens québécois sont appelés à jouer un rôle de plus en plus important auprès des malades.

Le ministre croit que la collaboration accrue entre les différents professionnels de la santé permettra aux GMF de prendre en charge un plus grand nombre de patients sans pour autant engager de nouveaux médecins.

Avec les informations de Stéphanie Tremblay

Québec

Santé