•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un rapport recommande l'installation de cages autour des chauffeurs d'autobus de la Winnipeg Transit

La gare Osborne du service de transport rapide de Winnipeg

La gare Osborne du service de transport rapide de Winnipeg

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un rapport sur la sécurité du transport en commun, préparé par la Winnipeg Transit, dévoile quatre mesures de sécurité qui pourraient être mises en oeuvre pour assurer la sécurité de ses chauffeurs d'autobus.

Le rapport recommande notamment l’installation de cages autour des chauffeurs, l'agrandissement du système de vidéosurveillance et l’embauche d’un service de sécurité privé pour mieux protéger le personnel et les usagers. Le document suggère également l’ajout d’inspecteurs qui seraient placés à des points stratégiques.

La Ville pourrait dépenser jusqu’à 710 000 $ pour mettre en place ces mesures au cours de l’année 2018.

D’ici le dévoilement du prochain budget de la Ville de Winnipeg, le rapport suggère le lancement d’un projet-pilote pour mettre à l'essai les cages protectrices autour des chauffeurs dans six autobus de la Winnipeg Transit.

La Winnipeg Transit souhaite également lancer cette année une campagne « See something, say something » (« Vous voyez quelque chose? Dites-le ») pour encourager les usagers à signaler les comportements indésirables.

Des membres du syndicat des chauffeurs aimeraient aussi voir un renforcement des procédures et des relations avec la police de Winnipeg afin d’établir des initiatives de sécurité proactives.

Ce rapport vient à la suite de la mort d'Irvine Jubal Fraser, un chauffeur d’autobus tué en service en février.

Les recommandations seront présentées au Comité permanent des transports, de l'infrastructure et des collectivités de la Ville de Winnipeg mardi.

Selon les informations de Bartley Kives, CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !