•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

G7 dans Charlevoix : un « rayonnement extraordinaire »

Régis Labeaume, maire de Québec

Régis Labeaume, maire de Québec

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, les dirigeants des sept pays les plus industrialisés de la planète se rencontreront l'année prochaine au Manoir Richelieu, à La Malbaie, dans la région de Charlevoix, au Québec.

« C'est vraiment une occasion de rayonnement extraordinaire, c'est fabuleux pour nous autres », s'est exclamé le maire de Québec.

Même si les dignitaires seront logés à La Malbaie, Régis Labeaume est persuadé que les retombées économiques se feront sentir dans la capitale.

« C'est des centaines et des milliers de journalistes, c'est énorme, le monde entier sera dans Charlevoix, mais Charlevoix, c'est Québec aussi, alors il faut qu'ils passent par Québec. »

L'aéroport est prêt

À l'aéroport de Québec, le directeur des communications assure que les infrastructures sont adéquates pour accueillir un événement de cette envergure.

Mathieu Claise rappelle que l'aéroport Jean-Lesage a déjà passé le test en 2001.

« L'aéroport était tout à fait apte à recevoir tous les dignitaires pour le Sommet des Amériques, donc il n'y a aucun problème pour recevoir les dignitaires du G7. »

Les travaux d'agrandissement de l'aéroport et de réfection de la piste principale seront d'ailleurs terminés à temps pour le G7.

« Nous avons quatre nouvelles portes d'embarquement qui vont être ajoutées, puisque la nouvelle aérogare internationale ouvre en 2017. La piste qui est refaite cet été, la piste principale, sera également flambant neuve pour recevoir les dignitaires en 2018 », précise Mathieu Claise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Politique