•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les équipes de l’Ouest sont prêtes pour la nouvelle saison

Les quarts-arrières Jonathon Jennings des Lions, Mike Reilly des Eskimos, Bo Levi Mitchell des Stampeders, Kevin Glenn des Roughriders et Matt Nichols des Blue Bombers tenteront de mener leur équipe aux grands honneurs.

Les quarts-arrières Jonathon Jennings des Lions, Mike Reilly des Eskimos, Bo Levi Mitchell des Stampeders, Kevin Glenn des Roughriders et Matt Nichols des Blue Bombers tenteront de mener leur équipe aux grands honneurs.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada

Depuis plusieurs années, les équipes de la Conférence de l'Ouest sont dominantes dans la Ligue canadienne de football (LCF). La saison 2017 ne devrait pas être différente. Au cours de la saison morte, chacune des cinq équipes a fait le nécessaire pour s'assurer d'être dans la course cette saison.

Un texte de Patrick Henri

Stampeders de CalgaryAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Stampeders de Calgary

Photo : LCF

Les Stampeders veulent terminer le travail

Après avoir complètement dominé la ligue la saison dernière, l’équipe s’est inclinée en prolongation devant le Rouge et Noir d’Ottawa, lors du match de la Coupe Grey.

Les Stampeders de Calgary sont un exemple de régularité. Ils ont terminé les quatre dernières saisons avec une fiche de 14 ou 15 victoires.

John Hufnagel est sans doute le directeur général qui apporte le moins de changement à sa formation au cours de la saison morte. Il aime la stabilité et les joueurs semblent être heureux de jouer à Calgary, car ils sont nombreux à accepter de nouveaux contrats avec l’équipe.

Qui secondera Bo Levi Mitchell?

Le quart-arrière Bo Levi Mitchell a été nommé de façon unanime, joueur par excellence de la LCF l’an passé.

Pour l’épauler, il pouvait compter sur Drew Tate. L’ancien quart numéro un a été échangé, en février, au Rouge et Noir d’Ottawa.

Le quart-arrière des Stampeders Andrew Buckley a remporté deux fois le Trophée Hec Crighton, remis au meilleur joueur universitaire au Canada, alors qu'il portait les couleurs des Dinos de l'Université de Calgary.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le quart-arrière des Stampeders Andrew Buckley a remporté deux fois le Trophée Hec Crighton, remis au meilleur joueur universitaire au Canada, alors qu'il portait les couleurs des Dinos de l'Université de Calgary.

Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Le quart-arrière canadien, Andrew Buckley, troisième quart de l’équipe l’an passé, devra prouver qu’il est meilleur que l’ancien des Argonauts, des Tiger Cats et des Roughriders, Mitchell Gale, et que Ricky Stanzi, qui a roulé sa bosse pendant six ans dans la NFL.

Ligne offensive en santé

La saison dernière, 11 différents joueurs ont été utilisés sur la ligne offensive des Stampeders. Parmi eux, Derek Dennis, le joueur de ligne offensive par excellence de la ligue, qui a signé un nouveau contrat avec les Roughriders, en Saskatchewan.

Cette saison, Dave Dickenson espère pouvoir compter sur Pierre Lavertu, qui a raté 10 matchs en raison de blessures l’an passé et sur Dan Federkeil, qui lui en a raté neuf.

L’entraîneur-chef espérait aussi pouvoir compter sur Karl Lavoie, choix de premier tour de l’équipe en 2015, mais celui-ci a annoncé sa retraite en raison d’une blessure au genou qui refuse de guérir.

En français?

Au moins cinq joueurs des Stampeders parlent français. Alexandre Gagnon, choix de sixième tour au plus récent repêchage, et les vétérans Pierre Lavertu, Adam Thibault, William Langlais et Pierre-Luc Caron.


Stampeders de Calgary : La communauté dans la peau

Spencer Wilson et Adam Thibault posent avec deux élèves de l'école Royal Oak de Calgary.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Spencer Wilson et Adam Thibault, des Stampeders de Calgary, sont allés à l'école Royal Oak de Calgary pour lire des livres aux enfants.

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Les Stampeders de Calgary possèdent l'une des meilleures équipes de la Ligue canadienne de football sur le terrain. Mais hors-terrain, cette équipe se distingue aussi pour son dévouement auprès de la communauté. Un texte de Julien Lecacheur.


Les Lions de la Colombie-BritannniqueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Lions de la Colombie-Britannnique

Photo : LCF

L’attaque des Lions devrait ressembler celle de 2016.

Le quart-arrière Jonathon Jennings amorcera une troisième saison dans la LCF, une deuxième comme partant.

La saison dernière, il a terminé au troisième rang, derrière Bo Levi Mitchell des Stampeders et Mike Reilly des Eskimos, pour le nombre de verges amassées par la passe, pour le nombre de passes complétées et pour le nombre de passes de touché.

Seule ombre au tableau, il est au premier rang pour le nombre d’interceptions.

Bryan Burnham (16)  félicite Emmanuel Arceneaux (84) qui vient de marquer le touché qui donne la victoire aux Lions.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le duo formé par les receveurs Bryan Burnham (16) et Emmanuel Arceneaux (84) deviendra un trio avec l'arrivée de Chris Williams.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Les deux cibles favorites de Jonathon Jennings, Emmanuel Arceneaux et Bryan Burnham, seront de retour. Les Lions pourront aussi compter sur Chris Williams, qui la saison dernière avec le Rouge et Noir, a pris le deuxième rang dans la LCF pour le nombre de touché par la passe et le troisième rang pour les verges amassées par la passe.

Le demi-offensif Jeremiah Johnson sera de retour avec les Lions pour une deuxième saison. L’an passé, il a disputé 11 des 18 matchs de l’équipe. Sa moyenne de gain par course a été de 5,9 verges, la plus élevée parmi les porteurs de ballon partants dans la LCF.

Changement sur la ligne offensive

Le joueur de ligne offensive Jovan Olafioye, qui a été nommé au sein de l’équipe d’étoiles de la LCF au cours des six dernières saisons, poursuivra sa carrière avec les Alouettes.

Sacré joueur de ligne offensive de l’année dans la LCF en 2012, Olafioye a été échangé à Montréal en retour d’un autre joueur de ligne offensive, David Foucault.

Foucault, le choix de premier tour des Alouettes (cinquième au total) en 2014, a passé les deux dernières campagnes dans la NFL et devrait être en mesure de remplacer Olafioye.

En défense, Wally Buono devra tenter de remplacer un autre joueur étoile, Adam Bighill.

Au cours des cinq dernières saisons, le secondeur a été nommé cinq fois au sein des étoiles de l’Ouest et quatre fois au sein de l’équipe d’étoiles de la LCF. Il poursuivra sa carrière dans la NFL avec les Saints de La Nouvelle-Orléans.

En français?

Au moins sept joueurs qui prennent part au camp des Lions à Kamloops parlent français, parmi eux, on retrouve quatre anciens porte-couleurs des Carabins de l’Université de Montréal.

David Ménard est le seul vétéran du groupe, il amorce une quatrième saison avec les Lions. Les nouveaux venus David Foucault, Frédéric Chagnon et Junior Luke tenteront de se tailler une place avec la formation.

La recrue Edward Godin retrouvera son ancien coéquipier du Rouge et Or de l’Université Laval, Charles Vaillancourt, qui lui, en sera à une deuxième saison avec l’équipe.

Enfin, le Franco-Albertain Rolly Lumbala en sera à une 10e saison à Vancouver.


Rolly Lumbala, un Lion dans l’âme

Rolly Lumbala, arrière des Lions de la Colombie-Britannique, en 2011Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Rolly Lumbala, arrière des Lions de la Colombie-Britannique

Photo : La Presse canadienne / Jonathan Hayward

Rolly Lumbala entame sa 10e saison dans la Ligue canadienne de football et sa 10e avec les Lions. Un exploit peu courant dans le sport professionnel, qui fait de lui un rouage important de l'équipe. Mais même loin du terrain, il inspire également une nouvelle génération. Le reportage de Richard Thériault.


Les Roughriders de la SaskatchewanAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Roughriders de la Saskatchewan

Photo : LCF

Un nouveau départ pour les Roughriders

Les Roughriders amorceront la saison dans un nouveau domicile et sans le quart-arrière Darian Durant, qui a été le visage de la franchise au cours des huit dernières saisons.

L’occasion est bonne pour faire faire oublier aux partisans que l’équipe n’a remporté que huit de ses 36 matchs au cours des deux dernières saisons.

Pour remplacer Durant, échangé aux Alouettes, Chris Jones a fait l’acquisition du vétéran globe-trotter Kevin Glenn.

Il s’agit d’un troisième passage en Saskatchewan pour celui qui s’apprête à disputer une 17e saison dans la LCF. Il a disputé les trois premières saisons de sa carrière à Regina, puis a joué neuf rencontres lors de la saison 2015.

Les Riders se sont aussi entendus avec le quart-arrière Vince Young, qui tentera de venir mêler les cartes.

Young a été un choix de premier tour (troisième au total) lors du repêchage de la NFL en 2006. Cette saison-là, il a été nommé recrue offensive de l’année dans la NFL et a participé au Pro Bowl. Il n’a cependant pas joué depuis le 1er décembre 2011.

Kevin Glenn est âgé de 37 ans, Vince Young a 34 ans. Peu importe qui sera le quart-arrière numéro un de la formation, il est raisonnable de croire que ni l'un ni l’autre ne fait partie des plans à long terme des Roughriders.

En français?

On parlera très peu en français dans le vestiaire des Roughriders. Le secondeur Henoc Muamba entamera une première saison complète en Saskatchewan après y avoir disputé les cinq derniers matchs de la saison l’an dernier. Le demi défensif Mike Dubuisson, un ancien des Eskimos, a signé une entente avec l'équipe quelques jours après le début du camp.

Deux joueurs ignorés lors du repêchage se sont entendus avec les Riders. Il s'agit du secondeur Alexandre Gagné qui jouait pour le Vert et Or de Sherbrooke et de Émile Charron-Ligez, un joueur de ligne défensive qui portait les couleurs des Carabins de l'Université de Montréal.

Trois autres joueurs, tous justes sélectionnés par les Riders lors du plus récent repêchage canadien, pourraient éventuellement s’ajouter à la courte liste. Il s’agit d’Anthony Auclair, Alexandre Chevrier et Marc Glaude.


Jared LaCoste: l’homme qui soigne l’âme des Roughriders

L'aumônier Jared LaCoste (à droite) avec le joueur des Roughriders Henoc  Muamba.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'aumônier Jared LaCoste (à droite) avec le secondeur des Roughriders Henoc Muamba.

Photo : Radio-Canada / Andréanne Apablaza

Jared LaCoste connaît l'autre visage des joueurs des Roughriders de la Saskatchewan. Entre les séances d'entraînement et les matchs, l'aumônier sportif rencontre régulièrement les joueurs du vert et blanc qui vivent les mêmes hauts et bas que la majorité d'entre nous. Un texte d'Andréanne Apablaza.


Les Blue Bombers de WinnipegAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Blue Bombers de Winnipeg

Photo : LCF

La stabilité pour les Blue Bombers

Contrairement à l’an passé, les Blue Bombers ont été assez discrets à l’ouverture de la période de signature des joueurs autonomes.

La priorité du directeur général, Kyle Walters, était de s’assurer du retour des joueurs clés de la formation qui a remporté 10 de ses 13 derniers matchs, la saison dernière.

Walters aime ce qu’il a vu des siens, après un début de saison difficile où l’équipe n’a remporté qu’un seul de ses cinq premiers matchs.

« Je crois que nous sommes sur la bonne voie, mais notre objectif est loin d’avoir été atteint », a mentionné le directeur général, lors d’une conférence téléphonique.

Le quart-arrière Matt Nichols aura enfin la chance d’amorcer une saison comme quart-arrière numéro un. L’an dernier c’est Drew Willy qui était l’homme de confiance en début de saison.

Le receveur éloigné Clarence Denmark, le secondeur Samuel Hurl, le garde Sukh Chungh et le botteur Justin Medlock sont quelques-uns des joueurs importants qui ont signé une nouvelle entente avec l’équipe.

Deux importants secondeurs Khali Bass (Ottawa) et Tony Burnett (Colombie-Britannique) devront être remplacés.

En français?

On retrouve au moins cinq joueurs qui parlent français au camp des Blue Bombers, ce sont le receveur éloigné Julian Feoli-Gudino, le secondeur Shayne Gauthier, le joueur de ligne offensive Qadr Spooner, le botteur Félix Ménard-Brière, et le centre-arrière Christophe Normand.


Encourager une équipe qui n'a rien gagné depuis 26 ans

Ryan Krause (à gauche) et Meaghan Bale (à droite) participent à une fête d'avant-matchAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les supporteurs des Blue Bombers demeurent confiant de voir leur équipe remporter un premier championnat depuis 1990

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Les Blue Bombers de Winnipeg ont remporté leur dernière Coupe Grey en 1990 et depuis, la formation manitobaine a connu plusieurs saisons difficiles. Malgré ces insuccès, les partisans sont toujours au rendez-vous, alors qu'ils auraient bien pu être tentés de délaisser l'équipe. Un texte de Pierre-Gabriel Turgeon.


Les Eskimos d'EdmontonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les Eskimos d'Edmonton

Photo : LCF

Un nouveau patron pour les Eskimos

La grande famille des Eskimos a reçu tout un choc le 7 avril, quand le président de l’équipe, Len Rhodes, a annoncé le congédiement du vice-président football et directeur général Ed Hervey.

S’il n’est pas rare de voir un directeur général se voir montrer la porte, il est assez rare que cela se produise à peine un an après que l’équipe ait remporté la Coupe Grey et à quelques semaines du repêchage amateur.

Peu de gens, le président de l’équipe compris, peuvent critiquer le travail fait par Hervey pour bâtir une équipe gagnante.

Ce sont des conflits de philosophie et de personnalité qui expliquent la décision du président.

Ce changement au deuxième étage ne devrait pas avoir de répercussions sur le terrain à court terme.

À moyen et long terme, il faudra voir si le nouveau venu, Brock Sunderland a le même flair qu’Ed Hervey pour découvrir de futures vedettes de la LCF.

Derel Walker, un des joueurs découverts par Hervey, ne sera pas de retour cette saison. Celui qui a pris le deuxième rang dans la LCF pour le nombre de passes captées et le nombre de verges gagnées par la passe s’est entendu avec les Buccaneers de Tampa Bay dans la NFL.

Un autre joueur important la saison dernière, le secondeur Deon Lacey, poursuivra quant à lui sa carrière avec les Dolphins de Miami.

Nouveaux visages

Les Eskimos n’ont pas fait de coups d’éclat à l’ouverture de la période de signature des joueurs autonomes.

La signature la plus intéressante est celle du secondeur Cory Greenwood. Le joueur de 32 ans a passé trois saisons avec les Chiefs de Kansas City, où il a réussi 34 plaqués en 48 matchs. Il a passé les trois dernières saisons avec les Argonauts de Toronto.

Selon plusieurs, Greenwood serait le meilleur secondeur canadien de la LCF, quand il est en santé. Il devra attendre la saison prochaine pour montrer son savoir-faire. Au deuxième jour du camp, il s'est déchiré le ligament croisé antérieur du genou gauche et il ratera toute la saison.

Après un an en Saskatchewan, le receveur Shamawd Chambers, joueur canadien par excellence lors du match de la Coupe Grey en 2015, a décidé de faire un retour avec les Eskimos. Même chose pour le spécialiste des retours de botté Kendial Lawrence qui la saison dernière a porté les couleurs des Tiger Cats et des Roughriders.

En français?

On retrouve au moins sept joueurs parlant français avec les Eskimos. Les nouveaux venus Christophe Mulumba-Tshimanga, Jean-Simon Roy, Pascal Lochard et Alexandre Dupuis se joignent à Elie Ngoyi, Danny Groulx et Cory Watson.


Vivre 6 mois par année loin de sa famille pour marquer des touchés

Cory Watson des Eskimos d'EdmontonAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Cory Watson à l'époque où il évoluait pour les Eskimos d'Edmonton.

Photo : Radio-Canada

Cory Watson et sa famille ont choisi de vivre séparés à 3600 kilomètres l’un de l’autre, six mois par an. Quel est l'impact du métier de footballeur professionnel sur sa famille lorsqu’il y a des déménagements, des enfants et des carrières en cause? Un texte de Marie-Pier Mercier.


Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Football