•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Apprendre l’agriculture au primaire

Les élèves de l'École Louis-de-France, à Trois-Rivières, participent à un programme de jardinage.

Les élèves de l'École Louis-de-France, à Trois-Rivières, participent à un programme de jardinage.

Photo : Radio-Canada / Claudie Simard

Radio-Canada

Comment reconnaître un champ de soya? À quel prix devrions-nous vendre les tomates récoltées afin que leur culture soit rentable? Ces questions font désormais partie de l'apprentissage des élèves de l'école primaire Louis-De-France, à Trois-Rivières. Le programme novateur lancé jeudi dépasse le simple entretien d'un potager.

Un texte de Claudie Simard

Il est de plus en plus fréquent de voir des écoles qui installent un jardin dans la cour.

À l’École Louis-de-France, chaque groupe-classe a le sien à entretenir. Cependant, leur éducation va bien au-delà.

Le programme agroalimentaire mis en place concerne tous les élèves, de la maternelle à la sixième année.

C’est le fun d’arroser, de jardiner, de goûter, de voir pousser les plantes.

Jasmine Labrie Desrosiers, élève
Les élèves de l'École Louis-de-France, à Trois-Rivières, font pousser des légumes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les élèves de l'école Louis-de-France à Trois-Rivières font pousser des légumes.

Photo : Radio-Canada / Claudie Simard

Pour la responsable du programme, le projet est rassembleur. « Je vois les jeunes, j’ai tellement de volontaires qui viennent à toutes les récréations, tous les dîners », dit-elle.

S’ajoutent aux enfants les parents qui ont pratiquement tous accepté de mettre l’épaule à la roue pour entretenir le jardin au cours de l’été.

Les enfants adorent se mettre les mains dans la terre.

Diane Boily, responsable du projet de valorisation de l’agroalimentaire à l’École Louis-de-France
Les élèves de l'École Louis-de-France, à Trois-Rivières, font pousser des légumes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les élèves de l'école Louis-de-France à Trois-Rivières font pousser des légumes.

Photo : Radio-Canada / Claudie Simard

Un futur jardin-études?

Le programme comporte plusieurs volets qui seront abordés en classe. Il sera question entre autres de l’origine des aliments, de leur histoire et des métiers de l’agriculture.

Il n’y a pas un projet au Québec qui arrive à la cheville de celui-ci.

Norman Houle, directeur régional, ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation

Le ministère de l’Agriculture contribue au programme avec une aide financière de 50 000 $.

Le côté exceptionnel de ce programme réside dans le fait que tous les aspects de l'agriculture sont abordés et que le programme s’échelonne sur plusieurs années, selon le directeur régional du ministère de l’Agriculture, Norman Houle.

Norman Houle croit même que ce qui est pour l’instant un projet pourrait devenir un programme reconnu par le ministère de l’Éducation, à l’instar des programmes Sport-études.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Agro-industrie