•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La grande répétition de René Cournoyer et de Rose Woo

René Cournoyer et Rose Woo

René Cournoyer et Rose Woo

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

René Cournoyer et Rose Woo prendront part aux Championnats canadiens de gymnastique à Montréal à compter de jeudi. Les deux athlètes québécois sont à un bond d'une participation aux mondiaux qui auront lieu dans la métropole au mois d'octobre.

Un texte de Jean-François PoirierTwitterCourriel 

« L'excitation est à son comble, insiste René Cournoyer. Ce n'est pas tous les ans que nous pouvons vivre un événement comme celui-là à la maison. Gagner sa place aux mondiaux, c'est le plus gros enjeu des Championnats canadiens. »

Le gymnaste de 20 ans de Repentigny est parmi les favoris. Si l'appui de la foule est gagné d'avance, celui des juges reste à obtenir. Ses récents résultats lors des Coupes du monde en Croatie et en Slovénie sont cependant des indices que le ciel est bleu à l'horizon.

« Notre objectif inavoué était de se qualifier pour une finale, et il l'a fait trois fois sur trois appareils différents. C'est exceptionnel », déclare son entraîneur Jean-Sébastien Tougas avant de superviser l'entraînement de son protégé au complexe Claude-Robillard mercredi.

Quelques minutes plus tard, Rose Woo arrive sur la pointe des pieds au gymnase. À 17 ans, cette adolescente réservée apprivoise sa popularité puisqu'elle a déjà une expérience olympique à son palmarès.

« Je retiens qu'il ne faut jamais lâcher et se soutenir en équipe, dit-elle à propos de son passage à Rio en 2016 qui l'a propulsée parmi l'élite canadienne. C'est un honneur de pouvoir participer aux Championnats canadiens à Montréal. »

Le caractère de Woo

À proximité, son entraîneur de toujours Michel Charron attendait l'arrivée de la jeune fille à qui il enseigne la gymnastique depuis qu'elle a 4 ans.

« Beaucoup de monde veut qu'elle réussisse, dit Charron. Elle sait où elle s'en va. Elle a connu un début de saison difficile en raison de petites blessures et d'une baisse de motivation après les Jeux. Mais je ne l'ai jamais vue autant motivée qu'aujourd'hui. Elle sait qu'elle a sa place parmi les gymnastes d'élite. Quand sa gym va bien, sa vie va bien. »

Rose Woo donne raison à son entraîneur. Elle avoue être dure envers elle-même lorsque les choses ne tournent pas rond.

« C'est plus fort que moi, dit-elle un peu gênée. J'aime faire de la gymnastique pour éprouver cette sensation de réussite à l'atterrissage. C'est un sentiment que tu ne peux pas retrouver ailleurs. Cette semaine, je vise de réussir mes routines comme à l'entraînement sans penser aux résultats. »

Rose Woo aux Jeux de Rio

Rose Woo aux Jeux de Rio

Photo : La Presse canadienne

Voler c'est valorisant

René Cournoyer, dont l'ambition est de devenir médecin au terme de sa carrière, est accro à la haute voltige depuis qu'il a découvert la gymnastique.

« J'adore cette sensation de pouvoir voler, je trouve ça très valorisant », dit-il pour expliquer les 25 heures qu'il consacre à son entraînement chaque semaine.

La tenue des Championnats canadiens et des mondiaux à Montréal la même année n'est pas le fruit du hasard.

« C'est une façon de permettre à nos nombreux bénévoles de se préparer pour les mondiaux et de fournir l'occasion au public de s'initier au spectacle de gymnastique qui nous attend en octobre, affirme la directrice générale adjointe de Gymnastique Québec Marie-Hélène Claveau.

Les Championnats du monde de gymnastique ont eu lieu une seule fois à Montréal, au vélodrome, en 1985. Cette fois, l'événement se tiendra au stade olympique du 2 au 8 octobre.

Par ailleurs, les meilleurs gymnastes canadiens n'ont pas lutté pour les titres nationaux à Montréal depuis 2000.

L'événement par excellence de gymnastique au pays aura lieu au complexe Claude-Robillard de jeudi à dimanche.

Les Championnats canadiens en chiffres

Chiffres concernant les Championnats canadiens de gymnastique artistique en chiffresAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Quelques données sur les Championnats canadiens de gymnastique artistique en chiffres

Photo : Radio-Canada

Gymnastique artistique

Sports